Société

Pour l'association BGE, "tout le monde peut devenir chef d’entreprise"

Par Sébastien Germain, France Bleu Belfort-Montbéliard mardi 29 mars 2016 à 8:58

Chloé Weber
Chloé Weber - Sébastien Germain

Jusqu'à vendredi, c'est la semaine nationale des TPE, des très petites entreprises. De nombreuses animations vont avoir lieu dans le Nord Franche-Comté.

Notre invité à 7h45 était Chloé Weber, responsable de BGE pour l'Aire urbaine. Le BGE c'est un réseau d'association d'aide à la création d'entreprise.

Beaucoup d’entreprises ne passent pas le cap des trois ans »

Les TPE, ce sont 200.000 emplois en Bourgogne Franche-Comté. Le bilan est plutôt positif selon Chloé Weber : « Ça marche bien les TPE dans le Nord Franche-Comté. La grosse difficulté, c’est de pérenniser ces entreprises, c’est d’ailleurs notre mission. 74 % des entreprises que nous avons accompagnées passent ce cap des trois premières années. Les patrons ont des fois du mal. Il faut savoir gérer, savoir vendre et il faut savoir devenir patron. »

Un tiers des TPE ne passent pas le cap des deux ans.

On ne naît pas chef d’entreprise, on le devient »

Des patrons montent également leur société car ils ne trouvent pas de travail : « La création d’entreprise c’est une alternative à la recherche d’emploi. Notre mot d’ordre, c’est qu’on ne naît pas chef d’entreprise, on le devient. Tout le monde peut monter sa boite. Le plus important, c’est de croire en son projet ».

Quelques conseils si vous souhaitez monter votre société

Chloé Weber vous livre quelques conseils si vous souhaitez vous aussi créer votre entreprise : « Il faut parler de son projet autour de soi, prendre le temps de discuter également avec les différents interlocuteurs du secteur. C’est bien également d’avoir un peu d’argent au départ pour lancer son projet. »

L'invité Chloé Weber