Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Toutes Aux Frontières : 5.000 féministes européennes attendues à Nice samedi 5 juin 2021

-
Par , France Bleu Azur

Les féministes de toute l’Europe ont rendez-vous pour la première fois pour une grande marche à Nice le 5 juin pour défendre les femmes, lesbiennes, trans, victimes des violences lors des migrations. 5000 manifestantes sont attendues avec un cerf volant à la main: symbole de liberté et de fragilité.

le cerf volant symbole du voyage de la liberté et de la fragilité pour les féministes
le cerf volant symbole du voyage de la liberté et de la fragilité pour les féministes © Radio France - Violaine ILL

Toutes Aux Frontières est un événement imaginé par Pinar Selek en 2019 lors de la marche des femmes de Genève.  Une écrivaine turque militante antimilitariste féminine qui vit en exil à Nice. Elle  s'inquiète du sort des "femmes migrantes dont on ne parle jamais. Elles sont invisibles. Et pourtant elles représentent 54% des migrants, soit un nombre plus élevé que les hommes et les enfants. Des femmes victimes de violences sexuelles, des réseaux de prostitution, d'abus, d'esclavage domestique, et elles sont souvent dans une grande précarité administrative."

L'idée germe de créer une première action internationale. Ce sera Nice pour le premier acte. Un grand rassemblement pour une ville située près d'une frontière. Toutes Aux Frontières  grandit vite. Aujourd'hui une centaine d'associations féministes, de lesbiennes, trans soutiennent l'appel à la mobilisation surtout en Allemagne, Italie, Espagne, Suisse, Pays Bas et même de Russie. 

"Nous ne savons pas combien de personnes pourront venir car la crise sanitaire a contraint certaines associations à déprogrammer des trajets en bus, mais nous tablons sur près de 5.000 manifestantes. Des groupes ont prévu de venir de Bordeaux, Toulouse, Lyon, Paris, nous sommes débordés de demandes de logements... " selon la coordinatrice du planning familial de Nice, Claire Moracchini, très engagée dans le mouvement.

Une jeune militante , Emma étudiante à Nice est très motivée explique qu'elle veut défendre une autre vision du monde. Elle a prévu de manifester " je ne me reconnais pas dans cette société politique dirigée au Sénat et à L'Assemblée Nationale par des hommes, nous avons notre sensibilité qui n'est pas entendue". " Je me suis engagée dans le féminisme car je subis comme tant d'autres des violences sexistes au quotidien".

Le rassemblement doit débuter à 11h place Masséna à Nice.  13h : la chorale Toutes aux Frontières doit chanter. 13h30 : départ de la manifestation de la place Masséna à la place Garibaldi. Prises de paroles en plusieurs langues, danses, batacuda.. Et en passant sur la Promenade des Anglais les féministes ont prévu de déployer des cerfs volants. Ce sont symboles du" voyage, de la liberté et de la fragilité car il peut se déchirer" précise Pinar Selek.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess