Infos

Toutes les communes de Vaucluse ne sont pas au point sur la réforme des rythmes scolaires

Par Aurélie Lagain, France Bleu Vaucluse lundi 17 février 2014 à 10:33

La réforme des rythmes scolaires a du mal à trouver sa place
La réforme des rythmes scolaires a du mal à trouver sa place © Fotolia.com

A sept mois de l'application - sans dérogation - de la réforme des rythmes scolaires, tous les projets éducatifs ne sont pas sur pied en Vaucluse. Le comité départemental de l'Education nationale se réunit ce lundi.

Le comité départemental de l'Education nationale (CDEN) se réunit ce lundi en préfecture : le DASEN (directeur académique des services de l'Education nationale - ex-inspecteur d'académie) présentera la liste des écoles ayant déjà choisi leur nouvelle organisation des temps scolaires et péri-scolaires, pour la rentrée prochaine.

Dans les 151 communes du département, 11 ne sont pas au point , selon le Syndicat des Enseignants UNSA :

Bollène et Orange : projets contradictoires, avec propositions de la mairie faites sans toutes les consultationsLourmarin : pas de proposition de la commune

Catherine Bruna, secrétaire du SE-UNSA 84, sur les communes de Bollène, Orange et Lourmarin, au micro de Jean Pierre Burlet.

Vedène, Robion, Apt, Sérignan-du-Comtat, Cavaillon, Le Pontet, Bédarrides : les horaires des écoles primaires et élémentaires ne sont pas accordés

Catherine Bruna, secrétaire du SE-UNSA 84, sur Cavaillon, au micro de Jean Pierre Burlet.

Cadenet : La mairie attend les élections pour décider

Seules huit communes de Vaucluse appliquent déjà la réforme.

Le DASEN s'engage à négocier pour trouver des solutions , un prochain CDEN aura lieu après les élections du printemps.

En Vaucluse, seules huit communes n'ont pas demandé de dérogation et ont appliqué la réforme des rythmes scolaires à la rentrée dernière : Monteux, Althen-des-Paluds, Mormoiron, Ste-Cécile-les-Vignes, Villes-sur-Auzon, Sarrians, Grillon, Mérindol.

Partager sur :