Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Trafic perturbé sur la ligne SNCF Bordeaux-Arcachon ce mercredi matin en raison d'un acte de sabotage

-
Par , France Bleu Gironde

La gendarmerie a ouvert une enquête après un acte de vandalisme qui a mis hors service trois passages à niveau au Teich sur la ligne Bordeaux-Arcachon. Le problème a été résolu en fin de matinée.

Un agent de la SNCF chargé de descendre et monter les barrières d'un passage à niveau au Teich
Un agent de la SNCF chargé de descendre et monter les barrières d'un passage à niveau au Teich © Radio France - Stéphane Hiscock

Gironde, France

Du retard ce mercredi matin pour les TER qui circulaient entre Bordeaux et Arcachon. De 20 à 30 minutes selon la SNCF. Trois passages à niveau ont été mis hors-service pendant la nuit suite à un acte de vandalisme sur une installation électrique en bordure de voie non loin de la gare du Teich. Dès 5h00 des opérateurs de la SNCF ont du se déployer sur les trois passages en question pour fermer et descendre manuellement les barrières à l'approche des trains.  Les techniciens de la SNCF ont pu rétablir le courant en fin de matinée.

La gendarmerie d'Arcachon a été saisie de l'affaire. Elle est à la recherche du ou des auteurs de cet acte de vandalisme. Le maire du Teich, François Deluga, a fait part de son indignation. 

C'est un acte criminel qui aurait pu avoir de graves conséquences. Imaginez si une voiture était passée devant le train, barrières ouvertes ! - François Deluga

Le maire du Teich avait déjà saisi la gendarmerie au sujet de tags et de dégradations commises récemment dans la gare de sa commune. Il y a 15 jours de cela le distributeur automatique de billets SNCF de la gare a été vandalisé et la gare recouverte à plusieurs reprises d'inscriptions à la bombe. Parmi les tags peints sur les murs, "RIC" ou Référendum d'Initiative Citoyenne. Pour autant, à ce stade de l'enquête, ni la mairie ni la gendarmerie ne mettent en cause directement une action des gilets jaunes.

La colère de François Deluga, maire du Teich