Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Trains en retard : un usager normand refuse de présenter son billet, la SNCF comprend

jeudi 22 février 2018 à 19:15 Par Anne Bertrand, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Un usager de la ligne Paris Rouen Le Havre, exaspéré par les trains supprimés et les retards à répétition, a refusé de présenter son billet aux contrôleurs. La SNCF met en cause les intempéries mais dit comprendre la colère de ses clients.

La neige, responsable des retards de train sur la ligne SNCF Paris Rouen Le Havre.
La neige, responsable des retards de train sur la ligne SNCF Paris Rouen Le Havre. © Maxppp - Aurélien Morissard / IP3

Rouen, France

La colère des usagers de la SNCF, encore et toujours, sur la ligne Paris Rouen Le Havre. Ils ne comptent plus les trains supprimés, les retards à répétition et les rames bondées. 

Mais depuis 15 jours, à cause des intempéries, c'est pire encore. Sur la ligne Paris Rouen Le Havre, la SNCF a recensé 35 voitures avec des vitres brisées, suite à des projections de glace, et une douzaine de moteurs endommagés, à cause des infiltrations de neige.

Conséquence: des trains sont supprimés, réduits ou tout simplement en retard et l'exaspération des usagers est à son comble. Beaucoup voyagent debout, ils s'entassent dans les couloirs, sur les plate-formes et parfois même à trois dans les toilettes ! Une femme a même fait un malaise cette semaine dans un train. 

Depuis trois ans, Michel Lenormand fait le trajet tous les jours entre Rouen et Paris pour travailler. Il paie plus de 400 euros d'abonnement par mois. Ce jeudi matin, il a refusé de présenter son billet aux contrôleurs. 

Le témoignage de Michel Lenormand, qui a refusé de présenter son billet aux contrôleurs SNCF

La SNCF dit comprendre l'exaspération de ses clients et elle incite les contrôleurs à bord des trains à faire preuve de "discernement "

" ça nous fait mal aux tripes d'offrir une qualité de service de ce type là! "   Eric Succab, directeur des lignes normandes Intercités

Eric Succab, directeur des lignes normandes Intercités, demande aux contrôleurs de faire preuve de discernement

La SNCF promet que la situation va s'améliorer dans les jours à venir. Mais elle redoute les températures glaciales annoncées en Normandie par Météo France. Les locomotives vieillissantes n'aiment pas les variations de températures.