Société

Transat Jacques Vabre, épisode 1 : la route du café

Par Amélie Bonté, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) lundi 19 octobre 2015 à 15:24

© Maxppp

A l'occasion de la 12 ème édition de la Transat Jacques Vabre dont le départ est donné au Havre dimanche 25 octobre, France Bleu Haute-Normandie vous fait vivre la Transat autrement avec un reportage par jour. Episode 1 : la route du café.

Les voiliers de la Transat Jacques Vabre vont, à peu de choses prés, emprunter à partir de dimanche, la même route que les bateaux du 18 ème et 19 ème siècle qui importaient le café jusque dans le port du Havre.

Les skippers vont voguer vers Itajai au Brésil 

Ils remontent la route du café en quelque sorte. En plus, ils vont vers des contrées extraordinaires!" explique Patrick Masson, directeur de la maison de café Jobin & Compagnie 

Au 18 ème siècle, Le Havre était le premier port européen d'importation de café. Ce qui a fait la fortune de nombreuses familles de négociants locaux.

Les négociants en café ont été très rapidement à la tête de la ville, ils ont organisé son urbanisation. C'était quelque chose qui marquait un statut social" détaille Elisabeth Leprêtre, conservateur  des musées d'art et d'Histoire de la ville du Havre

 Au 19 ème siècle, on débarquait sur le port du Havre jusqu'à 780 000 sacs de café par an. La grande époque pour les maisons de café comme Jobin & Compagnie, créée en 1871. 

Le Havre était le plus gros stock de café au début du 20 ème siècle, pour des raisons géographiques évidemment. Il y avait même des centaines de trieuses de café. On importait le café depuis le Brésil, avec des défauts, des brisures dans les coques et les femmes triaient le café sur des grands tapis dans les entrepôts." raconte Patrick Masson, directeur de Jobin & Compagnie

A la fin des années 1970, on comptait prés d'une quarantaine de maisons de café au Havre. Aujourd'hui, Jobin & Compagnie est le seul négociant de café resté porte Océane. Mais les conteneurs débarquent encore du café sur le port, en provenance du Brésil évidemment, le premier producteur mondial, mais aussi d'Afrique. Enfin une autre contrée s'est ajoutée à la liste des pays producteurs de café ces dernières années : le Viêt-Nam, l'un des plus gros producteurs en Asie.  

Ecoutez le reportage d'Amélie Bonté

Pour poursuivre sur ce sujet : exposition "Café, coton, chocolat - 300 ans de négoces au Havre" est à voir dans les musées de la ville jusqu'au 8 novembre 2015.  

A venir, épisode 2 : Sponsoriser un bateau, l'aventure entre le groupe Sétin et le skipper Manuel Cousin