Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Transat Jacques Vabre : Louis Duc qui souffre du genou se déroute vers Madère

vendredi 10 novembre 2017 à 15:22 Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin

Décidemment la transat Jacques Vabre 2017 n'est pas celle des Manchois. Après l'abandon d'Halvard Mabire et Miranda Merron, le duo Alexis Loison et Louis Duc est obligé de se dérouter vers Madère. Louis Duc souffre du genou.

Depuis quelques jours, Louis Duc blessé au genou n'est plus en mesure d'aider Alexis Loison.
Depuis quelques jours, Louis Duc blessé au genou n'est plus en mesure d'aider Alexis Loison. © Radio France - Benoît Martin

Depuis quelques jours déjà, le rythme du bateau Carat diminuait dans la Transat Jacques Vabre. Solidement installé en tête de la course durant 2 jours, le navire des Manchois Louis Duc et Alexis Loison avait rétrogradé à la 7e place de la catégorie des Classe 40 dans des conditions de navigation complexes. Cette fois, le navire se déroute vers Madère et le port de Funchal en raison de l'état de santé préoccupant de Louis Duc.

Une blessure au genou qui empire

Dès le tout début de course, le skipper s'est blessé au poignet. Ne pouvant plus s'appuyer que sur une seule main, dans les conditions très rudes des premiers jours de cette transat, il a chuté à plusieurs reprises dans le bateau, dont une fois violemment sur son genou. Depuis, la douleur s'est intensifiée et la blessure est devenue trop handicapante. «Je ne peux plus me déplacer, le moindre mouvement est vraiment douloureux. Dans les conditions très instables qu'on a eues depuis le début il fallait être vraiment réactifs, ce que je n'ai pas pu faire. Il y a eu pas mal de « vracs » du coup, on a explosé le petit spi hier dans un départ au tas. Alexis commence à être bien fatigué. Je suis vraiment désolé pour lui, je l'aide comme je peux», explique Louis Duc dans une vacation téléphonique.

Pas encore question d'abandonner

Dans ces conditions, Jean-Yves Chauve, médecin de la Transat Jacques Vabre, a organisé la prise en charge de Louis Duc à Funchal sur l'île de Madère que le Duo compte rallier dans la nuit de vendredi à samedi. Pour l'instant, le duo ne parle pas d'abandon et espère reprendre la course dans la foulée.