Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Transat Jacques Vabre : un équipage cherche 15.000 euros pour boucler son budget avant le départ

mardi 31 octobre 2017 à 18:26 Par Amélie Bonté, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

A quelques jours du départ de la Transat Jacques Vabre, Eric Defert, skipper du multicoque Drekan cherche encore 15.000 euros pour boucler son budget. Il lance un appel aux entreprises havraises et normandes pour qu'elles le sponsorisent.

Eric Defert, skipper du Drekan en catégorie Multi 50
Eric Defert, skipper du Drekan en catégorie Multi 50 © Radio France - Amélie Bonté

Le Havre, France

A J-5 du départ de la Transat Jacques Vabre, un skipper cherche encore des sponsors ! Il manque 15.000 euros à l'équipage du multicoque Drekan Groupe. Eric Defert en est le skipper, il a 41 ans, il est de Brest et c'est sa 3ème participation à la Transat. Deux fois en Class 40 et cette année donc pour la première fois en Multi 50. Un multicoque qu'il vient d'acheter et pour cette année il a donc un budget de 460.000 euros (soit 5 à 6 courses dans l'année), sachant que les bateaux les plus importants disposent en moyenne de 600 000€. Mais il manque encore 15.000 euros à Eric Defert et son équipe. Il fait donc appel aux entreprises havraises pour l'aider à le sponsoriser.

15.000 euros indispensables pour du matériel

ECOUTEZ Eric Defert au micro d'Amélie Bonté

Cet argent nous servira à acheter des fichiers météos pour la course, et tout ce qui est antenne satellite pour que l'organisation de la course puisse nous joindre[...]"

Eric Defert attend donc jusqu'au dernier moment l'aide des entreprises locales.

ECOUTEZ Eric Defert au micro d'Amélie Bonté

Même 5.000 euros je prends, je suis ouvert à tout. Je me dis que jusqu'à vendredi midi, il peut encore se passer quelque chose"

Eric Defert partira dimanche avec les autres bateaux en lice pour cette 13ème édition de la Transat Jacques Vabre, mais si il n'arrive pas à trouver un ou des sponsors, il devra emprunter de l'argent à des amis.