Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Travaux du BHNS : le ras-le-bol des riverains de Saint-Acheul à Amiens

lundi 26 novembre 2018 à 21:56 Par Clémence Gourdon Negrini, France Bleu Picardie

Les riverains du quartier Saint-Acheul, à l'est d'Amiens, en ont ras-le-bol des travaux du futur bus à haut niveau de service, le BHNS. L'un d'entre eux a décidé de l'afficher sur la façade de sa maison.

Les riverains du quartier Saint-Acheul à l'est d'Amiens se sentent méprisés par Amiens métropole
Les riverains du quartier Saint-Acheul à l'est d'Amiens se sentent méprisés par Amiens métropole © Radio France - CGN

Le ras-le-bol des habitants de Saint-Acheul, à l'est d'Amiens. Depuis six mois, ils vivent au milieu des travaux du futur bus à haut niveau de service (BHNS) d'Amiens Métropole. Certains affichent clairement leur mécontentement.

Depuis presque une semaine, une grande banderole recouvre la façade d'une maison de la Chaussée Jules Ferry, à Amiens. Sur le modèle du logo d'Amiens Métropole "dessine moi ma ville", un habitant affiche clairement son ras-le-bol face aux travaux aux pieds de chez lui. "Un mépris total des contribuables", peut on notamment lire. Message que valident certains habitants du quartier.

Les travaux du futur BHNS, Chaussée Jules Ferry à l'Est d'Amiens - Radio France
Les travaux du futur BHNS, Chaussée Jules Ferry à l'Est d'Amiens © Radio France

À quelques mètres de la banderole, au café Le Maryland, les gérants se disent fortement impactés par ce chantier. "C'est plusieurs milliers d'euros de chiffre d'affaire perdu pour des travaux qui ne nous apporteront rien", explique l'un d'entre eux. Le sujet travaux est lancé et les clients, qui habitent le quartier, ne sont pas avares de critiques. Entre "les trottoirs boueux impraticables" et "les rues qui passent en sens interdit sans qu'on ne sache pourquoi" la colère est palpable.

Cela fait six mois que les travaux ont débuté dans le quartier et "on n'en voit pas le bout", ajoute un client. Tous espèrent que ce sera terminé mi-décembre, sans y croire réellement. Contactée, la mairie d'Amiens n'a pas encore réagit à l'installation de la banderole.