Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Tremblement de terre : les pompiers de l'urgence internationale s'exercent à Limoges

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

11 juin 2016 : la ville de Limoges est frappée par un tremblement de terre. C'est en tout cas le scénario catastrophe imaginé par les pompiers de l'urgence internationale lors d'un exercice grandeur nature sur la place de la République.

Les pompiers de l'urgence internationale en exercice à Limoges
Les pompiers de l'urgence internationale en exercice à Limoges - Claire-Lise Macé

Limoges, France

Ils ont sorti les casques, les tenues rouges réglementaires, les lunettes de protection et les mousquetons... Une cinquantaine de pompiers de l'urgence internationale a investi la place de la République, ce samedi 11 juin.

Pas de panique cependant, aucun tremblement de terre en vue. Il s'agit seulement d'un exercice. Des simulations de sauvetages ouvertes au public.

Une journée pour se faire connaître

Car si les pompiers de l'urgence internationale sont plutôt connus dans la région, le grand public ne sait pas vraiment comment les bénévoles interviennent sur place.

"C'est pour ça qu'on organise cette journée" explique Alain Chopelain, vice président des pompiers de l'urgence internationale. "Pour montrer notre travail".

Alors pour montrer comment ça se passe, rien de mieux qu'une simulation grandeur nature.

Les pompiers de l'urgence internationale en  exercice à Limoges - Radio France
Les pompiers de l'urgence internationale en exercice à Limoges © Radio France - Claire-Lise Macé

Tyrolienne et secours aux victimes

"D'abord, on a construit notre base opérationnelle", annonce Alain Chopelain. A quelques mètres des fouilles archéologiques de l'Abbaye Saint-Martial, une dizaine de tentes blanches a été installée pour commander les opérations.

Ensuite, les choses sérieuses commencent. Le premier secouriste, s'élance du toit des galeries Lafayette. Harnaché avec son chien, il rejoint le sol grâce à une tyrolienne, une sorte de gros câble suspendu au-dessus du vide.

A peine les pieds par terre, le maître et son chien se dirigent vers un énorme tas de gravats, installé spécialement pour l'occasion. Entre les blocs de béton armé, les palettes de bois et les voitures démantelées, le chien part à la recherche des "victimes", disposées là pour l'exercice.

"On a recréé les conditions exactes d'intervention en cas de séisme" intervient Alain Chopelain. Des lieux difficiles d'accès, enchevêtrés et exigus. Seul le chien peut repérer les victimes grâce à son odorat.

Un aboiement, c'est une victime retrouvée. En tout, le chien retrouve 3 personnes dans le tas de gravats fabriqué par l'ONG.

Les pompiers de l'urgence internationale recherche les victimes ensevelies - Radio France
Les pompiers de l'urgence internationale recherche les victimes ensevelies © Radio France - Claire-Lise Macé

Après la découverte des victimes, c'est une autre équipe qui prend le relais.  Il va falloir perforer le béton au marteau-piqueur, cisailler l'armature métallique et passer dans de petites cavités pour récupérer l'une des personnes ensevelies.

50 bénévoles et 2 tonnes de matériel

En tout, l'opération dure 3h. Les pompiers de l'urgence internationale sont concentrés. Pour eux, c'est plus qu'une démonstration devant le public. C'est un entraînement pour leurs futures missions. Et comme à chaque opération, ils sont venus bien équipés. Ils ont ramené 2 tonnes de matériel varié allant des brancards de secours à une unité de production d'eau potable en passant par des caméras de détection et des générateurs.

Ils ont également mis en place un simulateur de séismes. Loin d'être un jouet, la machine permet de ressentir ce qu'il s'est passé lors de 3 tremblements de terre qui ont réellement eu lieu en France, en Algérie et en Turquie.

La Turquie où se sont rendus plusieurs pompiers de l'ONG lors du séisme d'Izmit en 1999, c'était 5 ans avant la création officielle de l'association. Depuis les pompiers de l'urgence internationale ont réalisé de nombreuses missions à travers le monde notamment en Equateur cette année, mais aussi lors des tremblements de terre au Népal et aux Philippines l'année dernière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu