Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Trésors préhistoriques d'Oxocelhaya : les pièces attribuées aux grottes basques retirées des enchères Drouot

Par

L'hôtel Drouot à Paris a retiré de la vente aux enchères de ce mardi 28 septembre la dizaine de lots présentés comme issus de fouilles archéologiques aux grottes d'Oxocelhaya au XXème siècle. Début septembre, l'annonce de cette vente avait suscité un vif émoi au pays basque.

Les grottes d'Isturitz et Oxocelhaya sont ouvertes au public pour des visites Les grottes d'Isturitz et Oxocelhaya sont ouvertes au public pour des visites
Les grottes d'Isturitz et Oxocelhaya sont ouvertes au public pour des visites © Maxppp - Jean-Daniel Chopin

Les lots ont été supprimés du catalogue de la vente de ce mardi 28 septembre à l'hôtel Drouot de Paris au plus grand soulagement des personnes qui s'étaient mobilisées au début du mois. Le célèbre hôtel des ventes parisien propose aux enchères une série de pièces archéologiques dont certaines présentées comme exhumées par les époux Périer durant leurs fouilles du début du XXe siècle dans les grottes d'Isturitz et Oxocelhaya : des pointes de sagaie, des harpons, des burins, des lames, des grattoirs.

Publicité
Logo France Bleu

Très vite après l'annonce de cette vente,  les spécialistes de cette période ont émis des doutes. Certains n'hésitaient pas à évoquer une erreur d'étiquetage des lots. Le Musée Basque de Bayonne avait pour sa part été alerté par le ministère de la Culture et vérifié si certains objets ne provenaient pas de ses propres fonds. Ce n'est pas le cas, mais une enquête est en cours pour déterminer l'origines des pièces présentées comme issues des grottes basques. 

Après les investigations menées par les services de l’Etat, la maison de ventes a accepté de retirer de la vente ces lots à titre conservatoire (ministère de la Culture)

Pour sa part, le ministère de la Culture, en lien avec le Musée national de la préhistoire, le Musée d’archéologie nationale et le Muséum national d’histoire naturelle, explique avoir "dialogué avec la maison de ventes et l’expert de cette vente pour trouver une solution concernant des lots qui pouvaient relever du domaine public ou avoir une provenance non éclaircie. Après les investigations menées par les services de l’Etat, la maison de ventes a accepté de retirer de la vente ces lots à titre conservatoire".

A ce jour, c'est le musée d'Archéologie Nationale de St Germain en Laye qui dispose de la plus importante collection de d'objets provenant des fouilles d'Oxocelhaya : plus de 45.000 pièces dont 3.000 œuvres d'art mobiliers données par les époux de Périer.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu