Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Journée spéciale "Tous en terrasse", le 19 mai

On trinque à la réouverture des terrasses à la Brasserie du Mont-Blanc, près de Chambéry

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Un pas de plus vers le déconfinement, avec l’ouverture aujourd’hui des terrasses des cafés, bars, restaurants. Les brasseurs locaux sont soulagés. Bilan de cette période avec le responsable de la Brasserie du Mont-Blanc à Chambéry.

Sylvain Chiron, le patron de la Brasserie du Mont Blanc
Sylvain Chiron, le patron de la Brasserie du Mont Blanc © Radio France - Anabelle Gallotti

La bière à la pression, dans les bars et les restaurants, c’ est le marché le plus important pour la Brasserie du Mont-Blanc, un des fers de lance des brasseurs des pays de Savoie. Bilan de cette période difficile et perspective d'avenir avec Sylvain Chiron, le patron. 

"En bon savoyard, je suis plus fourmi que cigale." - Sylvain Chiron

"Il faut espérer qu’après cette crise, les gens consomment local"

France Bleu Pays de Savoie - C’est un grand soulagement pour vous cette réouverture des terrasses des bars et des restaurants ?

Sylvain Chiron - C'est une bonne nouvelle. Depuis un an, nous sommes un peu sinistrés, on attend tout ça évidemment avec impatience, même si c'est une ouverture très progressive. On ne sait pas trop ce qui va se passer, la météo n’est pas vraiment de notre côté.  Mais on espère que l'on va pouvoir boire une bonne bière à la terrasse d’un café le plus rapidement possible. 

Que représentent les ventes dans les bars et les restaurants pour la brasserie du Mont-Blanc ? 

La bière en pression, c'est pratiquement la moitié de notre activité. Donc évidemment nous avons été très très fortement impacté par ce qui s'est passé avec les deux confinements, les fermeture des cafés, restaurants et des stations. Après, c'est vrai qu'une partie des bières qui n'ont pas été bue sur les terrasses, dans les bistrots, a été bue à la maison. Donc, on a nos ventes en supermarchés qui ont légèrement augmenté, mais c’est très loin de compenser la perte du chiffre d’affaire des bières en fût. 

Comment l'activité de production a-t-elle ralentie pendant cette période de confinement ? 

Devant vous, vous avez la salle de brassage. Vous voyez en enfilade la salle de brassage, de fermentation et au fond, l'embouteillage. Tout ça a fonctionné, mais à un rythme réduit, puisqu'on a perdu à peu près la moitié de notre activité. L'entreprise avait quand même de solides réserves. Par ailleurs, nous avons eu un peu d'aide avec le chômage partiel, donc on n'a jamais été en situation de danger vraiment vital. Je n'ai pas d'inquiétude pour la suite. Je pense même l'inverse. Je crois que cette crise, finalement, va finir de convaincre les consommateurs de consommer plutôt local et plutôt de qualité que des produits industriels qui viennent de l'autre bout de l'Europe et qui n’enrichissent pas nos régions. 

Comment chiffrez-vous la baisse de votre activité, en nombre de bières ?

Nous les brasseurs, on compte en hectolitres, mais ça ne parle pas forcément aux gens, alors je vais compter plutôt en équivalent de demie. Donc, c'est de l'ordre de 15 millions de bouteilles, l'activité de la brasserie du Mont Blanc. Normalement, on aurait dû être 20 millions. Puisqu'on était en très forte croissance. Bilan : cette pandémie, ne nous a pas mis vraiment en récession, mais ça nous a arrêté dans notre élan vertueux. Pour 2021, je reste avec un très gros point d'interrogation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess