Société

Triste anniversaire pour les Restos du cœur de l'Indre

Par Marie Bonnisseau, France Bleu Berry samedi 26 septembre 2015 à 4:00

Aux Restos du cœur de Châteauroux, on manque de dons et de bénévoles
Aux Restos du cœur de Châteauroux, on manque de dons et de bénévoles - Marie Bonnisseau

30 ans après l'appel de Coluche, les Restos du cœur de l'Indre manquent de dons et de bénévoles pour faire face à une précarité croissante.

Souvenez-vous... C'était il y a 30 ans , le 26 septembre 1985 : Coluche lance les Restos du cœur. Une "petite idée" qui fait mouche. Pendant l'hiver 85/86, l'association distribue 8.5 millions de repas dans une vingtaine de villes. L'Indre rejoint le mouvement en janvier 1987, avec un premier centre de distribution qui ouvre à Celon. Aujourd'hui, l'antenne départementale des Restos totalise 11 centres, pour 444.000 repas distribués entre avril 2014 et mars 2015.

Pour les distribuer, l'association compte 229 bénévoles. Jeunes retraités pour la plupart, ils participent souvent à la collecte et la distribution des denrées - "beaucoup moins aux tâches administratives", regrette Patrick Bruneau, le président départemental. 

Les Restos du cœur de l'Indre en manque de bénévoles à temps plein

Autre défi de taille: les denrées. Avec 6.300 bénéficiaires la saison dernière, l'association accueille de plus en plus de monde. "Depuis quelques temps, on voit arriver des mères célibataires, des retraités, et même des étudiants", explique Patrick Bruneau. "C'est mathématique:  plus on distribue, plus on a besoin de fournisseurs ! ".

En 2014/2015, 444 000 repas distribués dans l'Indre