Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trois ans de prison pour avoir jeté un chien du troisième étage à Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Un Montpelliérain de 34 ans a été condamné ce vendredi 23 août à trois ans de prison dont deux ans fermes pour avoir jeté un chien du troisième étage d'un immeuble. Il ne pourra plus jamais détenir un animal. Un jugement "rare et exemplaire" pour la SPA.

Un chien qui ne demande qu'à être aimé (photo d'illustration).
Un chien qui ne demande qu'à être aimé (photo d'illustration). © Maxppp - SYLVIE CAMBON

Montpellier, France

Un homme de 34 ans a été condamné ce vendredi à 3 ans de prison dont deux ans fermes pour avoir jeté son chien du troisième étage d'un immeuble début août à Montpellier. Il avait été aussitôt repéré par des policiers municipaux qui patrouillaient en bas de la résidence.

Annie Benezech ne cache pas son émotion à l'évocation du jugement : "Je remercie le parquet d'avoir suivi les réquisitions du procureur. C'est rare qu'une condamnation aussi forte soit prononcée". Lors de son procès, l'homme de 34 ans n'a exprimé aucun remord, ni regret mais avait demandé la clémence. 

Sans succès : le tribunal de grande instance de Montpellier le condamne a trois ans de prison dont deux ans ferme et à ne plus jamais pouvoir détenir un animal. "C'est ce que l'on demande pour chaque acte d'une telle cruauté, explique Annie Benezech, si jamais la personne est prise avec un nouvel animal, les policiers ou les gendarmes peuvent l'arrêter sur le champ." Une victoire pour la porte-parole de la SPA de Villeneuve-les-Maguelone qui va accueillir le chien maltraité.

"Cela prouve que les citoyens et la justice prennent de plus en plus conscience de la souffrance animale." - Annie Benezech

Choix de la station

France Bleu