Société

Trois choses que vous ne savez pas sur les militaires du 2e RIMa de Champagné

Par Marie Mutricy, France Bleu Maine vendredi 5 août 2016 à 17:57

Des soldats du 2e RIMa de Champagné, près du Mans, en Sarthe
Des soldats du 2e RIMa de Champagné, près du Mans, en Sarthe © Maxppp - Olivier Blin

A l'occasion de la passation de commande entre le colonel Pascal Georgin et le colonel Pascal Ianni, vendredi à la tête du 2e régiment d'infanterie de marine de l'armée de terre, basé à Champagné en Sarthe, voilà trois informations insolites sur les militaires stationnés près du Mans.

Le 2e régiment d'infanterie de marine de l'armée de terre, basé à Champagné, a changé de commandant, vendredi. Après deux années en tant que chef de corps, le colonel Pascal Georgin a passé les commandes au colonel Pascal Ianni. L'occasion de découvrir quelques coutumes de ses militaires qui participent aux OPEX, les opérations extérieures, comme Barkhane et intérieure comme Sentinelle. Comme le nom des cinq compagnies du régiment, par exemple : chameau, bouc, scorpion, Cèdre et Atlas ! D'ailleurs, un vrai bouc défile avec les soldats lors des cérémonies.

A LIRE AUSSI : L'opération Sentinelle pèse sur les militaires du 2e RIMa de Champagné

Un vrai bouc avec les soldats de la 2e compagnie 

Un vrai bouc défile avec les "boucs" de la 2e compagnie du 2e RIMa de Champagné - Aucun(e)
Un vrai bouc défile avec les "boucs" de la 2e compagnie du 2e RIMa de Champagné - Auberi Maitrot

A chaque prise d'arme, les militaires de la 2e compagnie, les "boucs" du 2e régiment d'infanterie de marine s'arrangent avec un éleveur du département pour qu'un vrai bouc défile avec eux. "Il est conduit par le plus ancien des caporaux de la compagnie" explique le colonel Georgin. "On favorise ça, ça fait partie de l'émulation entre compagnies".

Le 2e RIMa défile en chantant

En plus de totems animaux, les cinq compagnies du 2e RIMa défilent toutes en chantant, parfois des chansons françaises, parfois des ritournelles des... îles Marquises ! C'est lié à l'histoire de leur régiment, issu des compagnies de la mer créées par le cardinal de Richelieu entre 1622 et 1642. A leur retour d'Afghanistan en 2011, lors du défilé du 14 juillet, la musique militaire s'arrête pour laisser place aux voix des militaires basés en Sarthe.

Le régiment vient de recevoir une distinction pour l'Indochine

Cela faisait des années qu'il manquait une décoration sur le drapeau du 2e RIMa comme sur les épaules des 1 100 militaires du régiment. Un oubli réparé vendredi. Le drapeau a été décoré de la Croix de Guerre des théatres d'opérations extérieures avec deux palmes et barette gravée "BM/2e RIC" ainsi que de la fourragère (un cordon) aux couleurs de la Croix de Guerre des théatres d'opérations extérieures. Cette décoration récompense les hommes du régiment engagés en Indochine de 1947 à 1954. 260 marsouins ont perdu la vie dans cette guerre.

Partager sur :