Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Trois familles d'Amnéville contraintes de quitter leur maison

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Trois familles amnévilloises ont été contraintes de quitter leur maison de la rue de l'Orée du Bois, ces derniers jours. La mairie a pris un arrêté de péril imminent : le coteau juste derrière les habitations menace de s'effondrer.

Les trois maisons de la rue de l'Orée du Bois à Amnéville concernées par un arrêté de péril imminent
Les trois maisons de la rue de l'Orée du Bois à Amnéville concernées par un arrêté de péril imminent © Radio France - Julie Seniura

Amnéville, France

C'est l'investissement d'une vie, qu'il faut quitter à regrets, en quelques jours. Les familles de trois maisons, situées rue de l'Orée du Bois à Amnéville, ont été obligées de quitter précipitamment leur habitation. Elles ont fait leurs cartons le week-end dernier, dans ces tout premiers jours d'août, et ont trouvé refuge chez des proches. Pour combien de temps ? Personne ne peut le dire.

Arrêté de péril imminent

Pourtant, vu de l'extérieur, tout semble normal. Le quartier est calme, les maisons coquettes. Aucune fissure apparente. Pourtant, la municipalité a pris un arrêté de péril imminent, contraignant les familles à plier bagage en quelques jours.

Le problème vient en fait de l'ancien crassier, situé à l'arrière de ces trois habitations, à une dizaine de mètres des murs : il menace de s'effondrer. Plusieurs pans du coteau se sont déjà écroulés, et la situation s'est brusquement dégradée ces dernières semaines. Les sols bougent, sans qu'on ne sache précisément pourquoi à l'heure actuelle.

Derrière les maisons de la rue de l'Orée du Bois à Amnéville, plusieurs pans du coteau se sont effondrés - Radio France
Derrière les maisons de la rue de l'Orée du Bois à Amnéville, plusieurs pans du coteau se sont effondrés © Radio France - Julie Seniura

Expertise

Les habitations ont été construites il y a une dizaine d'années. Aucun problème géologique n'avait été soulevé, la municipalité de l'époque avait donc accordé les permis de construire. Le quartier, depuis, s'est même agrandi. Aujourd'hui, seules ces trois maisons sont directement menacées.

Mais le voisinage s'interroge : d'autres maisons seront-elles à leur tour menacées ? Ces trois maisons-là devront-elles être rasées ? Faudra-t-il engager de gros travaux pour consolider le coteau ? Mais à quel prix ? Et surtout... qui va payer ?

Pour le moment, il faut attendre les expertises en cours, qui doivent évaluer précisément la situation. Une réunion est prévue ce mercredi 7 août, en mairie d'Amnéville, pour faire le point avec les trois familles évacuées.

Entre tristesse et rancoeur

Mais la pastille est quand même difficile à avaler pour ces trois familles, dont certaines ont de jeunes enfants. Tout quitter du jour au lendemain, mettre à contribution ses proches, continuer à travailler en attendant des explications, et surtout des solutions...
Aucune des personnes rencontrées n'a souhaité s'exprimer. Trop d'émotion, de tristesse, de colère et de rancoeur. 

La mairie d'Amnéville, elle, indique qu'elle ne souhaite pas communiquer sur ce dossier.