Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aubusson : trois pilotes du motoclub des I'Rondelles vont participer à la coupe de France d'enduro

-
Par , France Bleu Creuse

C'est une première pour le motoclub des I'Rondelles, basé à Aubusson. Trois de ses licenciés vont disputer la coupe de France d'enduro, le 8 mars, dans le Vaucluse. Il s'agit de Thomas Villatte, Pierre Puyfoulhoux et Logan Izquierdo, qui font déjà partie du club depuis plusieurs années.

Thomas, Logan et Pierre s’entraînent pour adapter leur conduite à tous types d’obstacles.
Thomas, Logan et Pierre s’entraînent pour adapter leur conduite à tous types d’obstacles. © Radio France - Bastien Munch

Les moteurs pétaradent, les pots d'échappement crachent de la fumée grise, de la terre est projetée de partout. Voilà le décor pour cet entraînement spécial du club des I'Rondelles, à quelques semaines de la coupe de France d'enduro. Pour la première fois, le motoclub d'Aubusson va envoyer une équipe de trois jeunes pilotes pour cette compétition. Thomas, 17 ans, Logan, 18 ans, et Pierre, 19 ans, concourront en équipe et devront faire face aux pilotes de clubs des quatre coins du pays.

"C'est énorme !" Logan a toujours un peu de mal à réaliser ce qui lui arrive. "Ca représente quelque chose de très important. La coupe de France, c'est une compétition que je n'aurai peut-être plus l'occasion de faire", affirme le jeune homme originaire de l'Allier. "Le stress commence à monter tout doucement, on y pense de plus en plus." Quitte à ce que parfois, ces pensées empiètent sur les périodes de cours. 

"J'arrive bien à m'organiser, mais c'est vrai que ça peut vite devenir compliqué", avoue Thomas, en terminale au lycée Bourdan, à Guéret. "Heureusement que la coupe de France tombe pendant les vacances ! Quand il y a une compétition le week-end, on a souvent du mal à se concentrer sur les cours le reste de la semaine." Lui est devenu la coqueluche du club, il s'y entraîne depuis ses huit ans. Avant la coupe de France, certains jeunes pilotes font tout pour obtenir l'un de ses maillots de compétition.

Les adhérents du motoclub des I’Rondelles s’entraînent sur un terrain privé à Rozeille.
Les adhérents du motoclub des I’Rondelles s’entraînent sur un terrain privé à Rozeille. © Radio France - Bastien Munch

Porter les couleurs du club

Représenter son club au niveau national, un objectif partagé à l'unanimité. Mais pour Pierre, cette coupe de France va aussi permettre de se faire repérer. "Si on fait un bon score au classement, on peut très bien se faire connaître auprès des plus grosses équipes, qui ont un très bon niveau amateur, parfois presque professionnel." Logan aimerait lui que grâce à cette compétition, les participants changent d'avis sur la Creuse. "On veut montrer que c'est un territoire dynamique, où les jeunes sont actifs."

Aubusson : trois pilotes du motoclub des I'Rondelles vont participer à la coupe de France d'enduro - Le reportage de Bastien Munch

Olivier Gerbaud, le président du motoclub des I'Rondelles est heureux de pouvoir envoyer cette équipe en coupe de France. "C'est une vraie fierté, on les suit parfois depuis tout petit, et on les a vus progresser pendant plusieurs années". Mais Olivier Gerbaud ne veut pas non plus s'enflammer. "On est un tout petit club, face à d'autres très grandes équipes françaises. Notre objectif principal, c'est qu'ils finissent la course tous les trois. Et qu'ils ne terminent pas derniers..."

"Les petits qu'on a vu grandir sont maintenant en coupe de France", explique Olivier Gerbaud, président du motoclub des I'Rondelles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess