Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Tempête de neige du 14 novembre 2019 en Drôme et en Ardèche

Ardèche : trois semaines après la neige, le maire de Vanosc demande "le retour d'un vrai service public"

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Yves Boulanger a voté une délibération en conseil municipal qu'il va envoyer à l'Élysée.

Une opération de réparation de ligne téléphonique (illustration).
Une opération de réparation de ligne téléphonique (illustration). © Radio France - Sylvie Duchesne

Ardèche, France

Le maire de Vanosc, dans le Nord-Ardèche, a voté lors du dernier conseil municipal une délibération intitulée "Demande de retour d'un vrai service public". Trois semaines après l'épisode neigeux qui a touché la Drôme et l'Ardèche, certains foyers de la commune sont toujours sans téléphone ni internet. "La situation devient intenable", juge Yves Boulanger.

La délibération votée par le conseil municipal de Vanosc. - Aucun(e)
La délibération votée par le conseil municipal de Vanosc. - DR

Pour le maire de Vanosc, l'entretien des lignes électriques et téléphoniques n'est aujourd'hui plus à la hauteur. "Il y a quelques années, on voyait des hélicoptères pour surveiller puis l'élagage était fait. Peut-être n'est-ce qu'un sentiment mais on a l'impression qu'il n'y a plus d'anticipation. Et que dès qu'il y aura un épisode neigeux ou un coup de vent, on va être amenés à avoir des difficultés".

"On a le sentiment que les opérations de remise en état sont très mal organisées", ajoute-t-il. Il relate par exemple deux équipes de techniciens qui passent pour le même problème quand d'autres ne sont pas réglés.

"C'est de la colère et du désespoir"                
- Yves Boulanger, maire de Vanosc

"C'est de la colère et du désespoir. Il faut vraiment que nos élus nationaux, et je m'adresse directement au président de la République, prennent en compte le fait que le téléphone et l'électricité ne seront jamais rentables dans la ruralité. C'est un choix républicain de dire si oui ou non on dessert tout le territoire", demande Yves Boulanger, qui compte envoyer sa délibération à l'Élysée.

Dans la Drôme aussi, des coupures "inadmissibles"

L'ancien maire de Bren, dans le Nord-Drôme, est également toujours sans téléphone ni internet depuis la neige de mi-novembre. "C'est inadmissible !", nous écrit Bernard Fraisse, qui n'est que très difficilement joignable. "Aucun technicien sur le terrain, aucun contact", poursuit-il, en dénonçant un "réel souci de monopole".

Et les coupures n'ont pas affecté que la campagne. À Valence, le dépôt-vente Jobbing de l'avenue de Provence n'a pas eu internet ni le téléphone pendant deux semaines complètes, entre le 19 novembre et le 3 décembre. Deux semaines sans internet, sans téléphone mais aussi sans terminal de paiement. "On ne pouvait plus encaisser. Les premiers jours, on a perdu 30 à 50 % de notre chiffre d'affaire car les clients ne pouvait pas régler et repartaient", explique le gérant de Jobbing, Lionel Hodot.

Ce qu'il dénonce avant tout, c'est la mauvaise communication de son opérateur, Orange. "J'appelais tous les jours et tous les jours on me promettait le rétablissement à midi, à 16h, à 19h. Parfois, quand j'appelais le soir, on me disait que tout serait réparé le lendemain. Si on m'avait dit dès le premier jour qu'on aurait eu 15 jours de coupure, j'aurais pu m'organiser. Là, j'ai vraiment eu l'impression de compter pour quantité négligeable".

La préfecture organise ce vendredi un "retour d'expérience" sur l'épisode neigeux avec les principaux opérateurs, notamment Enedis et Orange, avec les services de l'État et en présence d'élus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu