Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trois sites sarthois vont bénéficier du loto du patrimoine

-
Par , France Bleu Maine

La rotonde ferroviaire de Montabon, la terrasse Caroline du château de Poncé et le prieuré de Mayanne à Dangeul figurent dans la liste des 250 sites prioritaires pour bénéficier des recettes du loto du patrimoine qui aura lieu en septembre.

La rotonde ferroviaire de Montabon a été construite en 1890. Abandonnée en 1954, elle se dégrade très vite.
La rotonde ferroviaire de Montabon a été construite en 1890. Abandonnée en 1954, elle se dégrade très vite. © Radio France - yann lastennet

C'est la radio RTL, où travaille Stéphane Bern, qui dévoile ce jeudi la liste des monuments retenus pour bénéficier des financements d'urgence pour le patrimoine en péril. Trois sites sarthois y figurent :

"On va attendre la liste définitive mardi mais c'est beaucoup d'émotion" se réjouit Bruno Duru, le président de l'association Rotonde Ferroviaire de la Vallée du Loir. "C'est une récompense pour tous les bénévoles de l'association qui consacrent 5000 heures de travail par an à cette rotonde ferroviaire. On ne connaît pas encore le montant total de l'aide. La priorité des priorité, c'est de refaire la partie haute du toit qui se fragilise à chaque tempête avec des tuiles qui partent et de l'eau qui coule à l'intérieur du bâtiment. Et pour cela il faut 150 000 euros".

Bruno Duru, le président de l'association Rotonde Ferroviaire de la Vallée du Loir, propriétaire de la Rotonde depuis avril 2017

Même satisfaction du côté de Guy de Malherbe, le propriétaire du château de Poncé-sur-le-Loir. Ici c'est la Terrasse Caroline, " une folie 1830, si belle et si originale qui doit être restaurée. C'est une sorte de muraille assez complexe en brique et en pierres de tuffeau sculptées. Elle présente plusieurs étages mais en réalité c'est un placage contre la falaise. Une oeuvre unique, typique du néogothique du XIXe siècle, dont la partie centrale s'est effondrée en 1987. Il faut sauver l'existant mais rien que lancer des études pour savoir quels sont les mouvements de terrain et estimer le coût des travaux, c'est 30 000 euros. Alors cette aide est une excellente nouvelle pour cet édifice qui témoigne du travail des hommes et des femmes qui l'ont conçu. Et puis c'est une transmission de savoir faire, génératrice d'emploi car si cette terrasse est restaurée, cela va donner du travail pour un certain temps".  

Guy de Malherbe, le propriétaire du château de Poncé-sur-le-Loir.

Une chance au grattage, une chance au tirage

Au total, la mission pilotée par Stéphane Bern a retenu 250 sites en France, une liste qui pourrait encore s'allonger car elle ne recense pour l'instant que les dossiers les plus urgents. Pour financer les travaux de restauration, un jeu de grattage sera lancé le 3 septembre. Un grand loto avec tirage spécial est également prévu le 14 septembre. Les organisateurs espèrent recueillir entre 15 et 20 millions d'euros au total.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess