Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Trop d'attente en caisse : Carrefour condamné

-
Par , France Bleu

Un magasin Carrefour de Chalons-en-Champagne (Marne) a été condamné mardi par le tribunal d'Evry à 10.000 euros d'amende pour ne pas avoir respecté sa promesse de ne pas faire attendre ses clients plus de dix minutes en caisse. Le groupe a indiqué qu'il allait faire appel.

Le magasin a été condamné par le tribunal d'Evry pour "pratiques commerciales trompeuses"
Le magasin a été condamné par le tribunal d'Evry pour "pratiques commerciales trompeuses" © Maxppp - Sébastien Jarry

Le tribunal d'Evry a prononcé mardi un verdict qui devrait faire plaisir à toutes les personnes lassées de passer des heures dans les files d'attente de leurs supermarchés : la justice a en effet condamné mardi à 10.000 euros d'amende le groupe Carrefour pour ne pas avoir respecté sa promesse de ne pas faire patienter ses clients plus de dix minutes en caisse.

Le distributeur avait mis en place entre 2006 et 2010 une campagne de publicité axée autour des délais d'attente en caisse, s'engageant sur une garantie de moins de dix minutes d'attente.

Le Parisien raconte que le groupe a été attaqué en 2008 par un client ayant dû patienter plus de 20 minutes avant de pouvoir régler ses achats dans un magasin de Chalons-en-Champagne (Marne). Une enquête avait alors été menée sur place ainsi que dans trois autres établissements du département, sur la foi de témoignages d'autres consommateurs.

Le tribunal a estimé mardi que le magasin, en ne respectant pas sa promesse, s'était rendu coupable de "pratiques commerciales trompeuses " et l'a condamné à une amende de 10.000 euros. Carrefour a indiqué mercredi qu'il faisait appel de la décision, rappelant que la fluidité du passage en caisse demeure "une priorité pour le groupe ".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess