Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Eoliennes : la fronde des territoires ruraux en Occitanie

dimanche 14 avril 2019 à 21:00 - Mis à jour le lundi 15 avril 2019 à 12:44 Par Sandrine Morin, France Bleu Occitanie

Le territoire de Midi-Pyrénées compte actuellement 300 éoliennes environ. Selon la recommandation de la région Occitanie, il faudrait 1500 machines à horizon 2050. Mais sur le terrain, presque tous les projets qui émergent, voient des oppositions très fortes venus des habitants des zones rurales.

L'Aveyron produit plus d'énergies qu'il n'en consomme.
L'Aveyron produit plus d'énergies qu'il n'en consomme. © Maxppp -

Midi-Pyrénées, France

Dans de nombreux territoires ruraux, la fronde est de plus en plus forte contre les éoliennes. Il y avait notamment ce week-end une manifestation à dans le Tarn et Garonne. Elle a réuni près de 200 personnes contre un projet de parc éolien. L’association Vents à contre-courant s’oppose aux  projets d’implantation de 8 à 10 éoliennes géantes (180 mètres en bout des pales) sur les communes de Cordes-Tolosannes et Labourgade près de l’abbaye cistercienne de Belleperche. Dans 15 jours, le 4 mai, une grande manifestation régionale aura aussi lieu à Perpignan. Des territoires qui s’estiment lésés par le projet régional REPOS (région à énergie positive). Un plan qui vise à faire de l’Occitanie la première région à énergies positives d’ici à 2050. Pour cela, il faudra notamment augmenter le nombre d’éoliennes dans les départements. Le plan propose de multiplier par cinq le parc d’éolien terrestre et évidemment ça ne passe pas auprès des opposants. 

Pour Konrad Burchardt, de l'association Vents à contre-courant, le projet dans le Tarn-et-Garonne est un "projet industriel"

168 éoliennes en Aveyron, 400 demain ? 

Pour les associations qui maillent le territoire et qui sont réunies dans le collectif "Toutes nos énergies" les territoires ruraux sont sacrifiés au profit des grands de villes et des métropoles qui ne font aucun effort en matière d’économies d’énergies. Selon les chiffres des associations, le territoire le plus impacté c’est l’Aveyron. Dans le département, il y a déjà 168 éoliennes ( principalement dans le sud). Et si tous les projets qui sont dans les cartons aboutissaient, on pourrait arriver à plus de 400 éoliennes. Le sud du Tarn (la montagne noire ) est impactée de la même manière. Une partie de la Haute-Garonne commence aussi à l’être. 

Bruno Ladsous du collectif "Toutes nos énergies" estiment que "des territoires sont sacrifiés".

En Midi-Pyrénées, il y a actuellement 300 éoliennes, pour être dans les clous de la région, il en faudrait 1500 d’ici à 2050.  Impensable pour ces associations qui estiment que ces grandes machines ont un impact nocif sur la flore, sur la faune, sur la santé des habitants. Mais surtout, ils estiment que ces éoliennes c’est une histoire d’affichage. Du green business. Elles produisent très peu d’électricité par rapport à leur coût. Et ils mettent en avant le facteur de charge des éoliennes d’Occitanie. C’est le rapport moyen entre l’énergie effectivement produite par les machines et leur capacité maximale. Un facteur de charge qui est de 25% dans notre région. 

Le décompte des éoliennes dans la région selon "Toutes nos énergies"   - Aucun(e)
Le décompte des éoliennes dans la région selon "Toutes nos énergies" -

Les réponses de la région

La vice-présidente du conseil régional Agnès Langevine chapeaute le développement des énergies renouvelables sur le territoire d'Occitanie. Invitée de France Bleu Occitanie matin elle a détaillé le "plan de bataille" : division par deux de la consommation d'énergie de la région d'ici 2050 et dans le même temps multiplication par trois des sources d'énergies renouvelables.

"Pour l'éolien terrestre ça suppose d'augmenter par cinq la puissance installée mais ça ne veut pas dire cinq fois plus de mâts! Je tiens à cette précision, il y a des évolutions technologiques qui permettent actuellement de produire plus d'électricité par éolienne. Aujourd'hui en Occitanie, il existe 183 parcs éoliens. Nous avons à coeur qu'ils soient bien acceptés, en adéquation avec la protection de la biodiversité et que les retombées économiques reviennent au territoire et aux habitants" Agnès Langevine 

Le conseil régional avec l'ademe, met des ingénieurs experts au service des communes pendant deux ans afin de les aider à monter un projet acceptable par les citoyens et utile pour tous.  Quinze communes auraient déjà fait appel à ce service selon la vice-présidente de la région. La région semble donc avoir reçu le message du terrain mais la vice-présidente glisse tout de même une critique envers les opposants : 

"Les sondages montrent que la grande majorité des Français sont favorables à l'éolien, donc il faut relativiser l'opposition. Ce sont des associations ou des collectifs hétérogènes dans lesquels on trouve des écologistes sincères mais aussi des partis qui aiment prospérer sur la colère des populations. Comme le Rassemblement National qui vote systématiquement contre tous les projets éoliens à la région."Agnès Langevine

Cartes des MW produits selon les différentes sources d'énergies renouvelables. - Aucun(e)
Cartes des MW produits selon les différentes sources d'énergies renouvelables. - "Toutes nos énergies"