Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Trop de personnel et pas assez utilisé... La chambre régionale des comptes épingle le service incendie de Haute Corse

mercredi 11 juillet 2018 à 10:47 Par Patrick Vinciguerra, France Bleu RCFM

Dans son rapport, la chambre s'intéresse à la rémunération et au temps de travail des sapeurs-pompiers du SDIS de la Haute-Corse de 2011 à 2016. Il en résulte une "situation financière tendue". Elle préconise de réduire les dépenses de personnel qui représentent plus de 70 % des dépenses globales.

ambulance pompiers
ambulance pompiers © Radio France -

Corse, France

Dans son rapport d'une soixantaine de pages, la chambre régionale des comptes ne mâche pas ses mots à l'encontre du service départemental d'incendie et de secours de la Haute-Corse (SDIS), devenu service d'incendie et de secours (SIS) suite à la disparition des deux conseils départementaux insulaires. Un rapport sévère focalisé sur les personnels, dont la gestion, selon elle, est à l'origine des difficultés financières du service. 

"Rapporté au nombre d'habitants, le coût des dépenses de personnel est pour la Haute-Corse de 109 € en 2016 contre 51,85 € valeur moyenne pour les SDIS de la même catégorie"

Au 3 décembre 2016, l'effectif totalisait 257 sapeurs-pompiers professionnels (SPP) et 1 064 sapeurs-pompiers volontaires (SPV). Des chiffres supérieurs à la moyenne des SDIS de même catégorie. La chambre pointe le coût de ce personnel  : "Rapporté au nombre d'habitants, le coût des dépenses de personnel est pour la Haute-Corse de 109 € en 2016 contre 51,85 € valeur moyenne pour les SDIS de la même catégorie". 

De plus les SPP ne travailleraient pas suffisamment.  Illustration, des vérifications de la chambre ont montré que "21 % seulement de l'effectif de SPP effectue son quota de 82 gardes". Elle estime que le volume manquant de ces gardes "représente l'équivalent de l'activité de 17,5 SPP  (...) situation qui résulte directement d'un absentéisme qui atteint un niveau préoccupant". Et la chambre de conclure : "Seul un ajustement du dispositif fondé sur une mise en œuvre raisonnée du régime de l'astreinte peut valablement permettre au SDIS de retrouver une marge de manœuvre financière afin de faire face aux inévitables investissements". 

(Un rapport à retrouver sur le site de la chambre régionale des comptes de Corse)