Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : de nouvelles règles pour les trottinettes et vélos en libre-service

-
Par , France Bleu Gironde

Le conseil de Bordeaux métropole vote ce vendredi matin une charte pour réguler l'utilisation des vélos, trottinettes et scooters électriques en libre-service. Les opérateurs devront s'y soumettre pour s'installer dans les communes.

En septembre dernier la start-up américaine Lime a implanté ses trottinettes électriques en libre-service à Bordeaux.
En septembre dernier la start-up américaine Lime a implanté ses trottinettes électriques en libre-service à Bordeaux. © Maxppp - Bonnaud Guillaume

Le conseil de Bordeaux métropole veut en finir avec la pagaille sur les trottoirs. Les élus votent ce vendredi un projet de charte pour encadrer les opérateurs qui louent en libre-service des vélos, trottinettes et scooters électriques.

Grâce à cette charte, les communes de la métropole pourront délivrer aux opérateurs qui le demandent une autorisation d'occupation du territoire. Elle sera soumise à trois obligations. D'abord, les opérateurs devront payer une redevance aux communes concernées : 30 euros par trottinette et par vélo par an, 50 euros pour les scooters.

Pas de stationnement anarchique

Ensuite, le nombre d'engins par opérateurs sera limité. Chacun pourra déployer au maximum 600 vélos, 600 vélos électriques, 200 scooters électriques et 100 trottinettes électriques. Enfin, les opérateurs et les clients seront obligés de garer leurs engins en location dans des espaces dédiés : 200 zones vont être peintes au sol.

Le président de Bordeaux métropole Patrick Bobet détaille cette "charte de bonne conduite"

"Les opérateurs qui ne respectent pas les règles pourront être sanctionnés, annonce le maire de Bordeaux Nicolas Florian. On compte faire beaucoup de pédagogie, il faut aussi répéter que les trottinettes électriques et les vélos n'ont rien à faire sur les trottoirs, notamment."

En octobre dernier, l'ancien maire Alain Juppé avait chassé les trottinettes électriques en libre-service de Bordeaux, le temps justement de trouver un accord pour mieux les encadrer. A l'heure actuelle "il n'y en a presque plus, maximum quelques centaines" sur les trottoirs selon Patrick Bobet, le président de Bordeaux métropole.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu