Société

Typeco, une start-up dijonnaise qui va vous faire bonne impression

Par Véronique Narboux, France Bleu Bourgogne samedi 8 octobre 2016 à 17:00

A tout juste 25 ans, le dijonnais Bastien Renart lance Typeco, un logiciel conçu pour réduire votre consommation d'encre quand vous imprimez vos documents.

Le déclic, Bastien Renart l'a eu il y a deux ans, en entendant un collégien américain affirmer que son gouvernement pourrait économiser jusqu'à 400 millions de dollars par an, uniquement en changeant la typographie des documents officiels. L'idée a fait son chemin dans l'esprit du jeune dijonnais qui a lancé son activité pendant ses études à l'Em Lyon Business School.

Bastien Renart, le fondateur de Typeco - Aucun(e)
Bastien Renart, le fondateur de Typeco - DR

27% d'encre économisée

Le principe de Typeco est simple : pour faire des économies, il faut utiliser moins d'encre lorsqu'on imprime. Comment ? Eh bien imaginez des petits trous blancs dans votre lettre noire. Tout ce blanc, c'est autant d'encre en moins mais c'est invisible à l'oeil nu, jusqu'à une taille d'impression inférieure à 12. Selon Bastien Renart, son logiciel permettrait d'économiser en moyenne 27% d'encre. Et tout cela, sans changer la police de caractères dont vous avez l'habitude.

Le principe de Typeco : des trous dans les lettres, invisibles à l'oeil nu mais qui réduisent de 27% la consommation d'encre  - Aucun(e)
Le principe de Typeco : des trous dans les lettres, invisibles à l'oeil nu mais qui réduisent de 27% la consommation d'encre - DR

"Les cibles sont multiples : des particuliers mais aussi des entreprises, des administrations qui cherchent à réduire leurs coûts et leur impact environnemental" - — Bastien Renart

Avec cette innovation, Bastien Renart espère séduire le secteur privé comme le secteur public, les entreprises comme les administrations ayant besoin de réduire leurs coûts. Pour les professionnels, Typeco propose un coût annuel de 2 à 5 euros par ordinateur équipé. Pour les particuliers, le prix de la licence annuelle est fixé à 9,99 euros. Le logiciel est téléchargeable facilement, depuis chez soi et indique les économies réalisées.

Six mois pour décoller

Pour l'heure, quelques particuliers se sont déjà laissé convaincre. Du côté des professionnels, pas encore de contrat signé mais Bastien Renart se donne six mois pour parvenir à l'équilibre financier et pouvoir payer son unique employé à ce jour, un développeur. En tout cas, Typeco convainc déjà dans le monde l'innovation. Pour démarrer, la jeune start-up a reçu la "bourse French Tech", soit 30 000 euros octroyés par la BPI (Banque Publique d'Investissement) dans le cadre de sa politique de soutien aux entreprises innovantes. Typeco est également soutenue par Premice Bourgogne, l'incubateur régional d'entreprises.

→ Pour découvrir le logiciel Typéco

Partager sur :