Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Uber confirme vouloir implanter ses VTC sur Annecy

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Ce vendredi, Uber France a confirmé son intention de vouloir "lancer officiellement" son service de chauffeurs sur Annecy en Haute-Savoie. Interview du directeur des opérations pour la France et la Suisse chez Uber, Roch De Longeaux.

Uber confirme vouloir implanter ses VTC sur Annecy (Haute-Savoie).
Uber confirme vouloir implanter ses VTC sur Annecy (Haute-Savoie). © Radio France - Richard Vivion

Haute-Savoie, France

Au lendemain d’une manifestation de taxis et chauffeurs VTC opposés à l’arrivée d’Uber sur Annecy, la société de service de transport (via une application mobile de mise en relation entre des utilisateurs et des chauffeurs indépendants) a confirmé sa volonté de s’implanter sur le bassin annécien. "Nous souhaitons ouvrir officiellement notre service", a déclaré à France Bleu Pays de Savoie, Roch De Longeaux, le directeur des opérations pour la France et la Suisse d’Uber

Pourquoi Uber s’intéresse-t-il à Annecy ? 

Roch de Longeaux, directeur des opérations pour la France et la Suisse  chez Uber : nous avons une forte demande sur Annecy. En 2019 par exemple, 46 000 personnes différentes ont ouvert l’application et il y a des gens qui arrivent à commander des Uber sur le bassin annécien parce que, sur ce secteur, nous avons déjà une dizaine de chauffeurs actifs. Et ces derniers nous demandent de lancer officiellement le service car cela représente pour eux une vraie opportunité économique. 

ECOUTEZ Roch De Longeaux, directeur des opérations pour la France et la Suisse chez Uber.

Que signifie un lancement officiel ? 

Un lancement officiel c’est du marketing,  une présence locale accrue, des partenariats avec des vendeurs ou loueurs de voitures et des écoles de formation. Donc en voyant la forte demande dont je vous parlais, nous souhaitons évidement ouvrir officiellement notre service. Mais tout cela, nous le ferons en fonction des discussions que nous aurons avec les acteurs locaux (taxis et VTC), les autorités publiques et les associations afin de déterminer la meilleure période pour le lancer. 

Jeudi des taxis et chauffeurs VTC ont manifesté contre votre arrivée sur Annecy. Ils vous accusent notamment de concurrence déloyale et de mettre en danger leurs entreprises, que leur répondez-vous ? 

Il y a de la place pour tout le monde. Sur notre plate-forme, les clients sont très différents. C’est une clientèle assez jeune, internationale, qui a déjà le réflexe d’utiliser Uber et qui va commander la nuit quand il n’y a plus de transports en commun ou de taxis disponibles. Dans toutes les villes (22) où nous sommes implantés, c’est la taille du gâteau qui a augmenté avec la création de nouveaux usages et de nouveaux réflexes. Et finalement des personnes qui avant ne pensaient même pas à prendre un service à la demande comme un taxi maintenant se retrouve à utiliser Uber de temps en temps ou à utiliser un taxi en fonction de l’utilisation qu’elles ont envie d’en faire. 

  • Interrogée sur ce dossier la mairie d’Annecy répond que "la possible arrivée d'Uber répond à une problématique d'offre et de demande". Mais elle indique également qu'elle sera "très attentive à ses taxis locaux et à leur développement".
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu