Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Umut Bozok répond à Yoann Gillet qui dénonce la présence d'un drapeau turc lors du rassemblement pour les Crocos

dimanche 13 mai 2018 à 20:30 Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère

Lors de la fête pour la montée en Ligue 1 des joueurs du Nîmes Olympique, Yoann Gillet, élu FN à la ville de Nîmes a regretté la présence d'un drapeau turc au milieu de la foule sur le parvis des arènes. Le joueur Umut Bozok (franco-turc) lui a répondu sur Twitter.

Umut Bozok a souhaité réagir au message posté par Yoann Gillet.
Umut Bozok a souhaité réagir au message posté par Yoann Gillet. © Maxppp - maxppp

Nîmes, France

C'est sur le ton de l'humour que le meilleur buteur de Ligue 2, Umut Bozok, a répondu à Yoann Gillet ce samedi sur les réseaux sociaux.  Mais les supporters, eux, n'ont visiblement pas bien apprécié le message de l'élu FN à la ville de Nîmes. 

Alors que des milliers de personnes sont rassemblées sur le parvis des arènes, Yoann Gillet remarque la présence d'un drapeau qui semble le déranger. 

Un drapeau turc, au milieu de ceux du Nîmes Olympique, brandi par plusieurs personnes. Pour qui ? Pour quoi ? Umut Bozok, le joueur franco-turc des crocos avait sa petite idée et c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a répondu avec une pointe d'humour à Yoann Gillet., préférant jouer l'apaisement et éviter la polémique. 

Mais la conversation ne s'arrête pas là. Le maire FN de Beaucaire Julien Sanchez, à son tour, critique la présence de ce drapeau dans la foule et défend la position de Yoann Gillet qui est aussi son directeur de cabinet. Et une nouvelle fois l'attaquant nîmois répond calmement, tentant d'éteindre un incendie qui pourrait prendre. 

De son côté Umut Bozok a reçu de nombreux messages de soutien après sa réponse.

D'autres ont manifesté aussi leur soutien envers Yoann Gillet.