Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un 14 juillet solidaire à Bogny-sur-Meuse pour aider Marianne à acheter une voiture adaptée à son handicap

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Marianne Grafteaux, 23 ans, vient de décrocher son premier boulot. Mais, atteinte de la maladie de Charcot-Marie-Tooth, elle doit acheter une voiture adaptée à son handicap. Jusqu'à ce dimanche 14 juillet, Bogny-sur-Meuse accueille un marché paysan et une brocante pour l'aider à financer l'achat.

Marianne Grafteaux a besoin d'une voiture adaptée pour aller travailler
Marianne Grafteaux a besoin d'une voiture adaptée pour aller travailler - Stéphanie Grafteaux

Bogny-sur-Meuse, France

Les ateliers du sculpteur Eric Sleziak à Bogny-sur-Meuse accueillent une brocante, un marché paysan, des véhicules militaires, des Harley Davidson et des artistes jusqu'à ce dimanche 14 juillet pour soutenir Marianne. Cette jeune femme de 23 ans, habitante de Haybes, est atteinte de la maladie neuromusculaire de Charcot-Marie-Tooth  qui l'oblige à se déplacer en fauteuil roulant. 

Titulaire du permis de conduire depuis le mois de décembre, Marianne a décroché son premier emploi au pôle emploi de Revin, à 15 minutes de route de son domicile. Pour être autonome, Marianne a besoin d'un véhicule adapté. En attendant, c'est sa maman qui fait les allers-retours.

15 000 euros à débourser 

Le véhicule qui permettrait à Marianne de se déplacer seule coûte 68 000 euros. Les aides de la Maison départementale des personnes handicapées, de la Sécurité sociale et de la mutuelle atteignent 53 000 euros. Restent 15 000 euros à trouver pour la jeune salariée en CDD. 

Un loto organisé par le Rotary Club de Fumay a permis de récolter 2000 euros. Et la cagnotte en ligne lancée par Marianne dépasse les 4000 euros de dons. Encore 9000 euros à trouver et Marianne, qui vient de signer un emprunt afin de financer l'achat, pourra rouler vers son avenir.