Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un 1er mai convergeant à Poitiers !

mardi 1 mai 2018 à 12:29 - Mis à jour le mardi 1 mai 2018 à 16:21 Par Baudouin Calenge, France Bleu Poitou

Plusieurs cortèges aujourd'hui dans le Poitou pour célébrer le 1er mai. A Niort (450), Châtellerault (120), Loudun, Chauvigny (50), Montmorillon et Poitiers. La capitale du Poitou qui a rassemblé le plus grand nombre de manifestants. 1200 personnes pour un défilé très pluriel.

Le cortège du premier mai a pris forme devant la gare de Poitiers
Le cortège du premier mai a pris forme devant la gare de Poitiers © Radio France - Baudouin Calenge

Poitiers, France

Des syndicats, des partis des associations mais aussi des retraités ou encore des salariés comme ceux de l'Université présents pour dénoncer la loi orientation. Dans le cortège aussi, quelques avocats hostiles à la réforme portée par la Garde des Sceaux. Bref, un premier mai pluriel où pour une fois la convergence des luttes espérée par la CGT semble prendre forme. eoire de dénoncer la confiscation du pouvoir par le chef de l'Etat.

le cortège avec en tete de jeunes étudiants qui ont trouvé dans le seigneur des anneaux leur inspiration. - Radio France
le cortège avec en tete de jeunes étudiants qui ont trouvé dans le seigneur des anneaux leur inspiration. © Radio France - Baudoin Calenge

La loi asile et immigration, le code de la honte de la République

À quelques pas des militants de la Cimade venus crier leur honte face à la loi asile et immigration votée par les députés. Sur l'affiche portée par Delphine : un panneau triangulaire de signalisation routière avec à l'intérieur un migrant portant un balluchon. En dessous : cette légende "chasse en cours". "Nous avons voulu détourner le code de la route en code de la honte pour illustrer ce que sera cette loi quand elle sera définitivement votée", explique une militante de l'association.

Vers une convergence des luttes ?

La palme du déguisement et peut être une illustration d'un manifestant qui ne fait plus crédit au gouvernement ? - Radio France
La palme du déguisement et peut être une illustration d'un manifestant qui ne fait plus crédit au gouvernement ? © Radio France - Baudouin Calenge

Des syndicats, des partis des associations mais aussi des retraités ou encore des salariés comme ceux de l'Université présents pour dénoncer la loi orientation. Dans le cortège aussi, quelques avocats hostiles à la réforme portée par la Garde des Sceaux. Bref, un premier mai pluriel où pour une fois la convergence des luttes espérée par la CGT semble prendre forme. 

Beaucoup plus tendu à Paris

A Paris en revanche, la tension est plus que palpable. Plus d'un millier de membres de l'ultra-gauche se sont massés aux abords du pont d'Austerlitz. 1200 individus cagoulés qui s'en sont déjà pris à une enseigne de restauration rapide. Ce sont les black blocs qui étaient à l'origine de l'événement qualifiée d'"émeutes de Poitiers" en octobre 2009.