Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un accord trouvé au Nîmes Olympique

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les discussions se sont prolongées jusque tard dans la nuit au sein du Nîmes Olympique mais la fumée blanche a fini par sortir. Le président et l'association "Nîmes Olympique" en conflit, ont finalement réussi à s'entendre.

Rani Assaf le président a fait une contre proposition
Rani Assaf le président a fait une contre proposition © Maxppp - maxppp

La nuit a été longue pour les supporters et les joueurs du Nîmes Olympique. Après une mise au point par le directeur sportif Laurent Boissier mardi après-midi, Rani Assaf le président du club (la société anonyme sportive professionnelle) et l'association "Nîmes Olympique" ont échangé de longues heures pour tenter de mettre fin au conflit qui les opposait (la gestion des sections jeunes).

Un accord trouvé à 1 heure du matin

Lors de cette rencontre Rani Assaf a fait une contre proposition, il voulait désormais aussi gérer les sections amateurs du club ce que refusait l'association. Rien n'a filtré pour l'heure sur les détails précis de la nouvelle convention mais d'après le président de l'agglomération de Nîmes Métropole, Yvan Lachaud, à l'origine de la rencontre de mardi soir, deux avenants ont été rajoutés à la convention, tous les deux proposés par Rani Assaf.

Finalement la gestion des équipes jeunes restera bien entre les mains de la section amateur au moins pour deux ans.

Il était impératif qu'un accord soit trouvé avant 16 heures ce mercredi, heure du passage du Nîmes Olympique devant la DNCG, le gendarme financier du foot français. Si tout le monde était resté campé sur ses positions, Rani Assaf menaçait de se retirer ce qui aurait fait plonger le club. La vie du Nîmes Olympique était en jeu et les supporters l'avaient bien compris jusqu'à craindre le pire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les messages de soutiens ont afflué sur les réseaux sociaux, ceux des supporters de Nîmes Olympique mais aussi des autres clubs de Ligue 2. Mais celui qui a sans doute le plus compté c'est celui du journaliste Jean-Jacques Bourdin, parrain du Nîmes Olympique.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La bonne nouvelle a donc fini par arriver. Le club n'a pas fait d'annonce officielle, seuls un message et une photo ont été postés à l'aube ce mercredi matin sur le compte Twitter du Nîmes Olympique. Un message très clair: le Nîmes Olympique est sauvé.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le président de l'association "Nîmes Olympique" Gérard Di Domenico confirme ce mercredi matin par écrit à France Bleu Gard-Lozère que les deux hommes sont désormais d'accord pour poursuivre l'aventure. Ils vont se retrouver ce mercredi après-midi devant la DNCG.

La nouvelle a réjoui les supporters sur les réseaux sociaux.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess