Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un Albanais homosexuel lance un SOS au préfet du Pas-de-Calais : "Ne me renvoyez pas dans mon pays"

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Un jeune Albanais de 22 ans lance un appel au préfet du Pas-de-Calais. Actuellement en centre de rétention, il s'est vu refuser l'asile en France, et ses recours sont aujourd'hui épuisés. Il risque d'être renvoyé à tout moment dans son pays, où il dit être persécuté du fait de son homosexualité.

Benardo Doci, 22 ans, est chanteur de rap, connu en Albanie. Il assure être persécuté et menacé de mort car il est homosexuel.
Benardo Doci, 22 ans, est chanteur de rap, connu en Albanie. Il assure être persécuté et menacé de mort car il est homosexuel. -

C'est un cri d'alarme que lance, depuis le centre de rétention de Coquelles, près de Calais, un jeune Albanais de 22 ans. Benardo Doci risque d'être renvoyé dans son pays à tout moment. Sa demande d'asile a été rejetée, et tous ses recours sont aujourd'hui épuisés.

Chanteur de rap, connu en Albanie, il a quitté son pays l'an dernier quand son homosexualité a été révélée. Il affirme avoir été persécuté, frappé, et même avoir reçu des coups de couteau qui l'ont plongé dans le coma pendant plusieurs semaines.

Menaces de mort

Nous avons pu le joindre au centre de rétention, où il se trouve depuis plus d'un mois. Il a été arrêté le 26 août à Calais, mais il assure que son objectif n'est pas l'Angleterre. Son projet, c'est d'être en sécurité, en France ou ailleurs, mais surtout de ne pas être renvoyé en Albanie : "Je reçois de nombreux messages de gens qui menacent de me tuer si je reviens, je ne sais pas ce qui va m'arriver", assure-t-il, "comme je suis un personnage public en Albanie, les gens me connaissent, c'est d'autant plus risqué pour moi de rentrer dans mon pays. S'il vous plaît, ne me renvoyez pas en Albanie !"

ECOUTEZ : le SOS de Benardo Doci, jeune Albanais de 22 ans

Le préfet estime que l'Albanie est un pays sûr

Mehdi Dimpre, un Calaisien qui l'aide dans ses démarches administratives et judiciaires, estime que les autorités françaises doivent se pencher sur son cas personnel : "Le préfet estime que l'Albanie est un pays sûr. C'est vrai qu'il n'y a pas de guerre. Mais il faudrait faire du cas par cas, prendre en compte la personne. Quand j'entends des ministres dénoncer l'homophobie en Tchétchénie, j'ai envie de leur rire au nez. Aujourd'hui et maintenant, dans notre pays, dans ma ville, il se passe quelque chose comme ça, et aucun ne va agir. Pourquoi ?"

ECOUTEZ : Mehdi Dimpre, Calaisien qui soutient le jeune homme

Benardo en appelle donc au préfet du Pas-de-Calais, afin qu'il ne soit pas embarqué ce mardi dans le premier avion vers Tirana. Son dernier espoir serait une saisie de la Cour nationale du droit d'asile, ultime recours possible, mais qui ne suspend pas la procédure d'expulsion.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess