Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un appel à projets est lancé pour restaurer et sauver des fontaines "emblématiques" de la Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

Il faut sauver les fontaines "emblématiques" de notre département. C'est le souhait de la Fondation du patrimoine et du club des mécènes en Mayenne. Ils lancent un appel à projets. Pour en parler, Michel Meilhac, délégué départemental de la Fondation du patrimoine était notre invité ce 28 octobre.

L'appel à projets est lancé par la Fondation du patrimoine et le club des mécènes du patrimoine en Mayenne.
L'appel à projets est lancé par la Fondation du patrimoine et le club des mécènes du patrimoine en Mayenne. - Fondation du patrimoine

La Fondation du patrimoine et le club des mécènes du patrimoine de la Mayenne lancent un appel à projets pour restaurer les fontaines "emblématiques" de notre département. Nous en avons parlé ce mercredi 28 octobre avec l'invité de la matinale de France Bleu Mayenne, Michel Meilhac, le délégué départemental de la fondation. 

Un appel à restaurer les fontaines emblématiques, cela veut dire que c'est un patrimoine en danger chez nous ? 

M.M. : "On s'aperçoit que beaucoup de fontaines existent dans notre département et que souvent, elles tombent en désuétude parce qu'elles n'ont plus la fonction qu'elles avaient au départ. A l'origine, elles approvisionnaient en eau les villages ou les quartiers pour ce qui est de Laval. Certaines fontaines sont très belles, même classées "monuments historiques" mais elles nécessitent des travaux. On aimerait les remettre en service sans les relier à des réseaux d'eau potable mais en les alimentant quand même, pour les faire vivre". 

On aimerait les remettre en service

Leur principale fonction, c'était vraiment de fournir de l'eau aux Mayennais ?  

M.M. : "Il n'y avait pas d'eau courante, pas de réseau d'eau potable. On va cherche à découvrir comment elles étaient approvisionnées. On a déjà commencé à travailler là-dessus depuis plus d'un an avec le service du patrimoine de la ville de Laval. Avec la crise sanitaire, on avait reporté tout cela mais bon, là, on se dit qu'il faut quand même se mettre à travailler sur le sujet. Ces fontaines avaient aussi une fonction sociale. Elles étaient un point de rencontre pour les gens qui venaient chercher de l'eau". 

Un parcours organisé autour des fontaines en Mayenne

Le club des mécènes du patrimoine met 100 mille euros dans cette opération. Les mairies qui veulent faire restaurer leurs fontaines devront obligatoirement mettre la main à la poche ou pas ? 

M.M. : "Éventuellement, dans la mesure où, quand les communes ont un projet de travaux, elles ont l'obligation d'avoir un minimum de 20% d'apport. Sur les fontaines, cela ne devrait pas aller très loin. Ce sont des projets qui peuvent se faire facilement car la Fondation du patrimoine et le club des mécènes porteront l'essentiel des financements". 

Vous avez estimé un nombre de fontaine qu'il faudra restaurer ? 

M.M. : "Cela dépendra de la qualité des projets qui nous seront soumis. On attend des communes qu'elles nous envoient une photo et un historique de leur fontaine. A partir de là, une sélection sera faite. Il y a un parcours autour des fontaines qui était prévu sur Laval et qu'on a étendu sur l'ensemble du département. S'il y avait une fontaine pour chacune des communes et des communautés de communes, ce serait parfait. 

Les dons sont faits pour un projet précis, proche des gens

Est-ce qu'avec l'épidémie de la Covid-19, il est plus difficile de collecter de l'argent pour le patrimoine ? 

M.M. : "Il n'y a pas de gros problèmes par rapport aux temps normaux. Quand la souscription est lancée avec des associations qui s'en occupent, le résultat est aussi bon qu'avant. En général, les dons sont faits pour un projet bien précis, proche d'eux comme des tableaux dans l'église à restaurer, une statue, un clocher, etc. Ce n'est pas comme une souscription pour la Ligue contre le cancer où entre guillemets, c'est anonyme et versé à un collectif. 

Quelle est votre ou vos fontaines préférées ? 

M.M. : "Je n'ai pas de "préférée" mais je sais que sur Laval, il y en a une vingtaine. J'en vois trois particulières, qui pour certaines, sont classées "monument historique". Il y en a une place des Quatre-Docteurs-Bucquet, il y en a une place de la Trémoille qui mériterait d'être mise en valeur car là, elle est au niveau du stationnement donc on la voit très peu. Il y en aussi une belle rue du Val de Mayenne donc ce serait bien si on les animait, si on les remettait "en eau" avec une pompe qui fonctionne avec un panneau solaire". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess