Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un an après la création de la zone de sécurité prioritaire (ZSP) à Fameck et Uckange

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le ministre de l’intérieur Manuel Valls est venu à Forbach ce lundi annoncer une deuxième zone de sécurité prioritaire en Moselle. Qu’est-ce qui a changé à Fameck et Uckange depuis l’installation de ce dispositif ?

Le commissariat de Fameck est maintenant ouvert au public de 7h à 22h.
Le commissariat de Fameck est maintenant ouvert au public de 7h à 22h. © Radio France - Oanna Favennec

Il y a 35 gendarmes de plus. Les effectifs ont augmenté, grâce notamment à des militaires mobiles, qui viennent prêter main forte à leurs collègues en poste. Dans le cadre de la ZSP, les forces de l’ordre concentrent leur action sur trois grands axes : les incivilités et la délinquance routière, la lutte contre les trafics de stupéfiants, et les violences intra-familiales.

 « Je me fais contrôler quasiment tous les jours. »

 Il y a donc également trois fois plus de patrouilles , donc plus de contrôles. Presque un peu trop, souligne Majid, cet animateur au centre social de Fameck : « Même moi, je me fais contrôler quasiment tous les jours : contrôle routier, contrôle d’identité… Parfois on est au centre social, on se fait contrôler, on descend chez Leclerc, on se fait re-contrôler, ça devient pesant.  »

ZPS Fameck SON

Les contrôles sur les usagers de la route sont volontairement accentués. Les gendarmes ont comptabilisé 378 infractions pour usage, trafic et revente de stupéfiants depuis le début de l’année, soit 154% de plus que l’année précédente . Il ne s’agit pas forcément d’opérations coup de poing, mais « ce sont toutes ces opérations qui sont menées toutes les semaines pour lutter contre ce petit trafic, aux coins de rue, devant les lycées, qui fait qu’il n’est plus présent aujourd’hui. On travaille à ce qu’il disparaisse durablement  », explique le commandant de la compagnie de gendarmerie de Thionville Jerôme Carrière.

 

Fameck gendarme petites opérations

Selon les statistiques du ministère de l’intérieur, les délits alimentant le sentiment d’insécurité sont en baisse de 32%. Les violences faites aux femmes sont également en recul de 5% , grâce à un partenariat renforcé entre les forces de l’ordre et les services sociaux.

"Pas le paradis sur terre"

Le maire socialiste de Fameck, Michel Liebgott est, lui, plutôt satisfait de la tournure que prennent les choses, dans la ville qu’il administre depuis 1989. « Je n’ai jamais connu une situation aussi tranquille que celle que l’on connaît aujourd’hui  », explique l’élu. « Ca ne veut pas dire que c’est le paradis sur terre. Mais on n’entre plus dans Fameck sans croiser au moins 2 voitures de gendarmerie.  »

Fameck maire jamais vu ça...

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess