Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 2020-2021 : 12 mois avec le coronavirus qui ont changé nos vies

Un an après le premier confinement : "Je veux serrer mon petit-fils sur mon cœur" témoigne Paule, 83 ans

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Nous vous posions la question ce mercredi sur l'antenne de France Bleu Périgord : qu'est-ce qui vous manque le plus depuis un an ? Paule, 83 ans, habite Marnac. Elle n'a pas hésité à nous appeler pour témoigner. "Ce qui me manque le plus c'est de serrer mon petit-fils dans mes bras" confie-t-elle.

Un an après le premier confinement : "Je veux serrer mon petit-fils sur mon cœur" témoigne Paule, 83 ans (photo d'illustration).
Un an après le premier confinement : "Je veux serrer mon petit-fils sur mon cœur" témoigne Paule, 83 ans (photo d'illustration). © Maxppp - Vanessa Meyer

"Pour moi qui suis une mamie très seule, ce qui me manque le plus, c'est de serrer dans mes bras mon petit-fils" confie Paule, émue, ce mercredi matin sur l'antenne de France Bleu Périgord. "Le serrer sur mon cœur, l'embrasser" poursuit-elle. Depuis un an maintenant et le début du premier confinement, cette auditrice fidèle de la radio voit peu son petit-fils de 14 ans et ne l'embrasse plus du tout, un crève-cœur : "C'est horrible pour une mamie."

Quand je le vois, vous n'imaginez pas la torture de ne pas pouvoir le prendre dans mes bras - Paule 

Et cette situation peine toute la famille : "Même lui me dit : « Mamie j'ai tellement envie de te faire des bisous. »"

Un cadeau original pour la fêtes des grand-mères

Pour la fêtes des grands-mères, Paule a eu la chance de voir son petit-fils Noah venu du Lot-et-Garonne : "Il m'a offert un panier de fleurs et de l'autre côté, il y avait de la confiture de bisous !" s'amuse Paule "Cela m'a donné la larme à l’œil car les bisous d'un enfant, vous ne pouvez pas savoir à quel point cela compte pour une mamie."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess