Société

Un an après les éboulements, comment sécuriser la falaise de Crussol ?

Par Cécilie Corso, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 24 février 2015 à 18:42 Mis à jour le mercredi 25 février 2015 à 9:04

La falaise de Crussol depuis l'éboulement
La falaise de Crussol depuis l'éboulement © Radio France

En février 2014, des blocs de pierres de plusieurs tonnes se sont détachés de la falaise de Crussol en Ardèche. Puis il y a eu nouvel éboulement deux semaines plus tard à cause des fortes pluies : la colline était infiltrée d'eau. Depuis, une étude a été réalisée pour contrôler l'évolution du massif, et ainsi prédire d'éventuels éboulements. Des travaux de sécurisation sont aussi au programme.

Il s'agit de poser des merlons en bas de la colline. Les merlons ce sont des talus de terre d'environ 200 m de long qui serviront de receptacle pour proteger les habitations, mais aussi la route départementale 86 et les exploitations viticoles.  

Pour les installer, la mairie de Guilherand doit aquerir 25 parcelles. C'est beaucoup parce que certaines d'entre elles sont très petites : ce sont des bandes verticales de haut en bas de la colline. Pour l'instant selon le maire de Guilherand Granges Mathieu Darnaud, tous les propriétaires sont d'accord pour vendre leur terrain.

"Il n'y a pas d'expropriation puisque pour l'instant, on a réussi à réaliser ces aquisitions à l'amiable, les gens comprennent." Mathieu Darnaud, maire de Guilherand Granges

Les travaux sont prévus pour le mois de septembre. Leur cout est estimé entre 1,8 millions et  2 millions d'euros. L'Etat pourrait prendre en charge 40% des travaux, grace à un fonds d'aide pour la prévention des risques naturels majeurs, le fonds Barnier.

 

Un an après les éboulements, comment va la falaise de Crussol ?