Société

Un arrêté anti-mendicité : c’est la première décision du nouveau maire d’Aulnay-sous-Bois

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région mercredi 30 avril 2014 à 15:52

Le nouveau maire UMP d’Aulnay-sous-Bois, l’ancien policier Bruno Beschizza a pris un arrêté pour interdire la mendicité de 08h00 à 20h00 dans certains quartiers de la ville jusqu’au 30 septembre prochain. Aulnay n’est pas la seule à avoir pris cette décision. Nogent-sur- Marne (Val-de-Marne) et Paris l’ont déjà fait.

Ce n’est pas un arrêté anti-Roms précise le maire d’Aulnay qui assume toutefois vouloir mettre un terme à ce qu’il considère comme des nuisances liées à la présence de campements illicites sur le territoire de la commune.

A Paris, trois arrêtés anti-mendicité avaient été pris en 2011 pour les Champs Elysées, le quartier des Grands magasins et celui du Louvre. Mais ils avaient été inefficaces et n’avaient pas été reconduits l’année suivante.

Les nouveaux rythmes scolaires posent aussi un problème au maire d’Aulnay. Le conseil municipal de ce mercredi devrait voter une délibération pour permettre à la nouvelle équipe de déposer un recours pour ne pas appliquer la réforme à la prochaine rentrée scolaire.

 

S arrêté anti-mendicité Aulnay

Partager sur :