Société

Un Auvergnat traverse la France pour lutter contre la mucoviscidose

Par Lauriane Havard, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu jeudi 18 mai 2017 à 7:00

Brian Crebouw discute avec des militaires avant le départ de sa course
Brian Crebouw discute avec des militaires avant le départ de sa course © Radio France - Lauriane Havard

Atteint de la mucoviscidose, Brian Crebouw a baptisé sa course le "Défi Respire". Il va parcourir 1.200km pour faire connaître cette maladie et il était hier à Clermont-Ferrand, soutenu par le 92ème régiment d'infanterie.

A 29 ans, Brian Crebouw est parti de la presqu'île de Giens le 1er mai dernier, il prévoit de rallier la ville de Calais le 10 juin prochain. Diagnostiqué de la mucoviscidose lorsqu'il était enfant (à 18 mois), Brian veut aujourd'hui faire connaître cette maladie génétique au plus grand monde. Le sport a toujours été pour lui d'une grande aide, alors courir contre cette maladie était pour lui une évidence.

Au fil des jours, je suis ravi de voir autant de personnes se joindre à cet événement

Sur les 1200 km à parcourir, Brian va effectuer 90 étapes, dont 75 dans des centres de secours. Pompier volontaire, Brian Crebouw tenait à mobiliser sa communauté autour de son projet. Ce mercredi 17 mai, il a effectué son étape en partant du 92ème régiment d'infanterie de Clermont-Ferrand. "Au fil des jours, je suis ravi de voir autant de personnes se joindre à cet événement" lance Brian Crebouw. Casquette à l'envers vissée sur la tête, et tenue de running ajustée, Brian est prêt à s'élancer dans la course! Ce mercredi matin il sera accompagné de plusieurs militaires du 92ème et de deux pompiers de Clermont-Ferrand.

Brian Crebouw et les militaires du 92ème s'élancent dans la course - Radio France
Brian Crebouw et les militaires du 92ème s'élancent dans la course © Radio France - Lauriane Havard

Un défi fédérateur

Christophe, adjoint en chef au 92ème, est un mordu de course à pied. Il a entendu parler du "Défi Respire" via les réseaux sociaux: "quand j'ai vu ça, je me suis dit il faut faire quelque chose!" Après avoir eu l'aval de sa hiérarchie, Christophe a alors tout organisé pour accueillir Brian Crebouw et pour recruter des militaires volontaires dans la course. Le lieutenant colonel Rosier abonde dans son sens: "nous entraînons nos hommes à surmonter des défis, et celui de Brian correspond tout à fait à ce qu'on cultive au sein du régiment".

Ce vendredi 19 mai, Brian Crebouw va arriver à Montluçon, avant de rejoindre ce week-end Meaulne, la ville où il habite.