Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : L'immigration : un enjeu électoral 2017

Un bel élan de solidarité à Colomiers autour de Carolina, une lycéenne sans-papier

vendredi 31 mars 2017 à 16:49 Par Vanessa Marguet, France Bleu Occitanie et France Bleu

Carolina, une jeune moldave de 18 ans, a obtenu des papiers provisoires après la mobilisation de la LDH, de ses amis et des professeurs du lycée Victor Hugo de Colomiers, près de Toulouse. Cette jeune fille a été mise à la porte de chez elle et n'arrivait pas à obtenir de titre de séjour.

La mobilisation des élèves et des professeurs du lycée Victor Hugo a payé.
La mobilisation des élèves et des professeurs du lycée Victor Hugo a payé. © Maxppp -

Toulouse, France

C'est à la fois une histoire belle et triste. Les élèves et les professeurs du lycée Victor Hugo de Colomiers se sont mobilisés ces derniers temps autour de la LDH, la Ligue des Droits de l'Homme pour arranger la situation de Carolina, une élève de Première ES. Cette jeune fille de 18 ans est arrivée de Moldavie il y a 3 ans, mais après un lourd conflit familial, elle s'est retrouvée seule et sans titre de séjour.

"C'était en septembre. J'ai eu une grosse dispute avec ma maman et elle m'a mise dehors" - Carolina

La jeune fille a passé une première nuit à dormir à la gare de Colomiers et a tout raconté le lendemain à son amie. Celle-ci a appelé sa mère qui a accepté d'héberger Carolina et qui l'héberge toujours aujourd'hui. Entre temps, la CPE du lycée a contacté les services sociaux du département et a fait les démarches nécessaires. Mais tout s'est compliqué au cours de l'hivers quand Carolina est devenue majeure, car au-delà de sa situation familiale, elle n'a pas de titre de séjours.

La professeur d'économie Anne Faillefer, qui épaule Carolina, raconte que la jeune fille a essayé d'obtenir un rendez-vous à la préfecture, mais il lui manquait toujours un document et il y a deux semaines, elle a craqué dans son bureau. L'enseignante et d'autres collègues ont alors alerté François Dumas, le représentant de la Ligue Des Droits de l'Homme de Colomiers et celui-ci a demandé des explications au préfet. Il a fait pression. De leur côté, les élèves de la classe de Carolina ont pris une photo pour montrer leur solidarité avec la jeune fille et l'ont publiée sur les réseaux sociaux. Il y a eu aussi une pétition et finalement, la jeune fille a obtenu un rendez-vous à la préfecture ce vendredi matin.

"Il y a eu une belle mobilisation" - François Dumas

Carolina s' y est rendue avec la mère de famille qui l'héberge depuis septembre, une professeur et le représentant de la ligue des Droits de l'Homme. Elle a obtenu un récépissé, des papiers provisoires, le temps qu'aboutisse sa demande de titre de séjour, mais c'est déjà une victoire pour François Dumas de la LDH :

Elle a le récépissé qui va lui permettre de ne plus être inquiétée en cas de contrôle d'identité et on nous a laissé entendre que sa demande de titre de séjour serait étudiée avec bienveillance - François Dumas, LDH

Le photo publiée sur les réseaux sociaux par François Dumas et Anne Faillefer  - Aucun(e)
Le photo publiée sur les réseaux sociaux par François Dumas et Anne Faillefer - Crédit : Anne Faillefer

Carolina est sortie soulagée et très émue de voir toute cette mobilisation autour d'elle. Elle explique : "Je ne me suis jamais sentie seule. J'ai été très épaulée par les élèves et les profs". Anne Faillefer, l'enseignante qui l'accompagne fait remarquer que Carolina mérite de sortir la tête de l'eau, car elle l'a toujours épatée : "elle est devenue la meilleure élève de la classe alors qu'elle ne parlait pas français quand elle est arrivée il y a 3 ans et a su rester très digne" pendant toute cette histoire.

Carolina attend maintenant son titre de séjour définitif, mais avec confiance. Quand on l'interroge sur la suite, elle explique qu'elle va rester chez son amie jusqu'au bac, et ensuite, elle compte prendre une chambre universitaire.

Le reportage de Vanessa Marguet

  - Aucun(e)
-

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.