Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un bel élan de solidarité pour une future maman qui n'avait pas droit au congé maternité

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu
Jublains, France

Vanessa est photographe à Jublains (Mayenne). Elle attend un bébé pour le mois d'août. Elle a demandé un congé maternité auprès du RSI, l'équivalent de la sécurité sociale pour les travailleurs indépendants. Congé refusé parce qu'elle n'a pas assez cotisé. Ses amies ont alors organisé une cagnotte.

Vanessa et son compagnon
Vanessa et son compagnon - Profil Facebook Vanessa Rouzier - DR

C'est la belle histoire du jour. Vanessa, déjà mère de deux enfants, attend un bébé pour le mois d'août. Photographe dans le nord Mayenne, elle est rattachée au RSI, le régime social des indépendants. Elle demande un congé maternité. Le RSI refuse car ses cotisations sont insuffisantes. Un comble pour cette photographe spécialisée... dans les photos de grossesse et de bébés.

→ Lire aussi - RSI : les travailleurs indépendants manifestent pour dénoncer leur régime social

Vanessa envoie alors un message sur Facebook pour faire part de son écœurement, de son découragement alors qu'elle ne compte pas ses heures au travail. Ses amies, aussitôt, réagissent : "mes copines photographes ont fait ça dans le secret, elles ont créé une cagnotte. J'ai découvert qu'elles avaient réussi à récolter 1.350 euros. Des mamans et des futures mamans, des femmes qui comprennent que j'ai besoin d'être avec mon bébé".

Un mois de salaire pour profiter de son bébé

Un joli bébé mayennais en août prochain. Vanessa, ainsi, ne retournera pas au boulot dès la sortie de la maternité. Avec l'argent récolté, Elle pourra s'occuper de son bout'chou: "j'étais en pleurs et j'ai réalisé que je vais pouvoir, pendant un mois, de m'occuper de mon bébé, d'être avec ma famille".

Cette histoire permet par ailleurs de mettre en lumière le problème du congé maternité pour les travailleuses indépendantes, auto-entrepreneuses, intermittentes etc... Le gouvernement promet de s'y attaquer, pour l'égalité. Un congé maternité unique pour toutes les femmes pourrait être créé dès cet été.

→ Lire aussi - Un congé maternité "unique" annoncé pour cet été par le gouvernement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess