Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un bilan plutôt positif pour la fête foraine "Les Angevines" à Laval

-
Par , France Bleu Mayenne

La fête foraine installée, sur le quai André-Pinçon de Laval, ferme ce dimanche 27 septembre 2020. La foire "Les Angevines" est la seule qui a pu se tenir en Mayenne depuis le confinement. Selon les forains, l'affluence a été similaire à celle des années passées, malgré le coronavirus.

Pour Alexandre Huillery, l'un des responsables de la fête foraine "Les Angevines", l'affluence est similaire à celle des années passées.
Pour Alexandre Huillery, l'un des responsables de la fête foraine "Les Angevines", l'affluence est similaire à celle des années passées. © Radio France - Clara GUICHON

La fête foraine "Les Angevines", installée sur le quai André-Pinçon, à Laval, se termine ce dimanche 27 septembre 2020.

En cette dernière journée, les visiteurs n'ont pas eu à attendre dans de longues files d'attente pour manger une barbe à papa ou embarquer dans un manège.

Peu de monde dans l'après-midi pour la clôture

Nicole, une Lavalloise âgée de 75 ans, regarde les attractions de loin. La Mayennaise n'est pas une habituée des fêtes foraines. Elle est venue avec son époux pour s'occuper. "Disons qu'on est venu ici pour faire une petite sortie parce qu'il y a beaucoup de choses qui sont annulées, explique-t-elle. Mon mari aime bien se balader en campagne. Moi je préfère voir du monde!"

Laetitia préfère elle éviter les foules, par mesure de précaution. Mais c'était sans compter sur ses trois enfants.  "Ça fait déjà dix jours qu'on passe quotidiennement devant la foire et qu'ils me tannent, à un moment donné, il faut bien lâcher et faire plaisir aux autres, avoue la Lavalloise. Normalement, on vient deux ou trois fois. Là ça sera une fois et c'est tout."

Je m'en serais bien passée vu les circonstances, Laetitia

Le bilan de la fête foraine reste positif pour Alexandre Huillery, l'un des responsables. Selon lui, l'affluence est la même que les années passées. "L'année a été compliquée pour tout le monde, avec l'annulation des foires, surtout que le début de l'année représente la majeure partie de notre chiffre d'affaires, mais on s'estime heureux de faire ce qu'on fait là, sourit le jeune homme de 25 ans. On va encore traîner ça pendant un an ou deux, parce qu'il va falloir combler le déficit. Mais si les clients sont comme ici, avec l'envie de sortir, le reste de l'année se passera correctement!"

Plus de 50% de baisse sur le chiffre d'affaires annuel

Le propriétaire de la confiserie Clam évalue la perte du chiffre d'affaires des forains à plus de 50%, avec l'annulation des autres foires.

Julie Vignaud, propriétaire du stand des auto-tamponneuses, évalue la baisse de son chiffre d'affaires à 70%. "On a bien travaillé à Laval donc on a un petit mois devant nous pour savoir comment on va faire. Après, il va falloir trouver d'autres solutions pour l'hiver, comme vendre des fruits et légumes sur les marchés."

Elle espère que la foire du Mans, organisée traditionnellement à la Toussaint, sera maintenue.

À LIRE AUSSI : "Covid-19 : la fête foraine "Les Angevines", à Laval, peut se dérouler presque normalement"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess