Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un bitume anti-bruit sur l'A3 à Bagnolet pour réduire les nuisances sonores

-
Par , France Bleu Paris

Un nouveau revêtement anti-bruit est en train d'être installé sur l'A3 à Bagnolet pour réduire les nuisances sonores que subissent depuis des années les riverains de l'autoroute.

L'autoroute A3 surplombe une partie des habitations à Bagnolet en Seine-Saint-Denis
L'autoroute A3 surplombe une partie des habitations à Bagnolet en Seine-Saint-Denis © Radio France - Hajera Mohammad

Bagnolet, France

Les habitants de Bagnolet en Seine-Saint-Denis, ceux qui vivent au bord de l'A3, devraient dormir un peu mieux dans les prochaines semaines. L'État et la région Ile-de-France ont commencé au début du mois d'avril des travaux pour poser un nouveau bitume anti-bruit. Ce revêtement va recouvrir une portion de 900 mètres qui longe des habitations.

Réduire les nuisances sonores

Josette, 82 ans, vit avec ces nuisances sonores depuis plus de 50 ans. L'autoroute se trouve juste de l'autre côté du mur de sa terrasse et même si elle s'y habituée, ces nuisances sonores peuvent devenir insupportables au point parfois, de ne plus avoir envie de jardiner "Quand il y a des amis qui viennent me voir, qui eux sont au calme, ils me demandent comment je fais pour supporter ce bruit ?" Chaque jour, 160 000 véhicules passent sur cette portion de l'A13.

Ce bitume divise le bruit routier par trois - Thomas Walliser, adjoint à la DIRIF

D'après Thomas Walliser, adjoint à la DIRIF, la direction des routes d'Ile-de-France, la situation devrait s'améliorer grâce à ce nouveau revêtement : "Il contient plus de vide qu'un bitume normal et ce vide absorbe le bruit de roulement des véhicules", affirme-t-il.

Pourquoi pas un mur anti-bruit ?

Déjà testé à Noisy-le-Sec et dans le Val d'Oise, ce système commence a porté ses fruits, si on en croit les habitants sur place. Mais à Bagnolet, certains riverains de l'A3 auraient préféré un mur anti-bruit, plus efficace et plus résistant. Mais selon Thomas Walliser, ce genre de structure n'est pas réalisable sur toutes les autoroutes, pour des raisons de contraintes techniques, sans oublier qu'il coûte beaucoup plus cher, "au moins le double ou le triple".

Les travaux estimés à 1,3 million d'euros (financé à moitié par l'État et l'autre moitié par la région) doivent s'achever le 2 mai. Une première évaluation sera réalisée dans trois ans pour tester l'efficacité de ce nouveau bitume sur l'A3 à Bagnolet. 

Choix de la station

France Bleu