Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Centenaire de la Première Guerre mondiale

"Un bleuet pour un Poilu" : la ville d'Orléans lance un appel aux habitants pour le Centenaire de l'Armistice

mercredi 12 septembre 2018 à 18:49 Par François Guéroult, France Bleu Orléans

Orléanais, faites des bleuets ! C'est l'appel que lance la ville d'Orléans pour célébrer les 100 ans de l'Armistice le 11 novembre prochain. L'artiste orléanaise Marie Wolf a conçu pour l'occasion un bleuet facile à réaliser, à partir de fonds de bouteille plastique.

Des fonds de bouteille plastique transformés en bleuets pour le 11 Novembre 2018
Des fonds de bouteille plastique transformés en bleuets pour le 11 Novembre 2018 © Radio France - François Guéroult

Orléans, France

"Un bleuet pour un Poilu" : c'est l'opération que lance la ville d'Orléans, pour donner un éclat particulier à la cérémonie du 11 novembre cette année. Le bleuet symbolise la Première guerre mondiale à plusieurs titres : cette fleur avait la réputation de continuer à pousser dans les tranchées, malgré les obus, comme l'obstination de la vie contre la mort ; c'était aussi le surnom donné aux jeunes recrues qui arrivaient avec leur uniforme bleu horizon ; c'est enfin, à partir de 1925, un insigne, créé par deux infirmières (Charlotte Malleterre et Suzanne Leenhardt) pour recueillir des fonds et venir en aide aux mutilés de la Grande Guerre. Les pensionnaires des Invalides confectionnaient alors eux-même les bleuets en tissus...

L'artiste plasticienne orléanaise Marie Wolf et ses bleuets - Radio France
L'artiste plasticienne orléanaise Marie Wolf et ses bleuets © Radio France - François Guéroult

L'artiste plasticienne orléanaise Marie Wolf a ainsi eu l'idée de remettre au goût du jour ce symbole : "J'ai voulu jouer écologique en récupérant les fonds de bouteille plastique d'eau minérale, explique-t-elle. On y fait deux petits trous, on peint en bleu avec un peu de blanc en utilisant de la peinture acrylique, on rajoute une perle et on y fixe avec un fil d'aluminium une languette transparente où on peut écrire son prénom et celui d'un Poilu. C'est extrêmement facile, tout le monde peut participer et personnaliser son bleuet, et ça c'est quelque chose d'assez poignant." Interview à écouter ici :

"Avec ce bleuet, tout le monde peut participer : c'est ce qui m'a beaucoup plu" - Marie Wolf

Une fois confectionnés, ces bleuets seront accrochés sur le monument de la Victoire, via une grande toile, le jour de la cérémonie. Certaines écoles ont été sollicitées, ainsi que des résidences de personnes âgées, mais l'idée est bien d'y associer le plus large public possible. "L'idée c'est d'en faire une opération intergénérationnelle, souligne Abel Moitié, conseiller municipal délégué aux commémorations. On est à une date-clé, le 11 Novembre 2018, un siècle après l'Armistice, souvenons-nous un petit peu de ce que cette guerre a coûté en vies et en destructions : c'est important de se souvenir, de savoir d'où on vient pour savoir où l'on va." Propos à retrouver ci-dessous :

"Associer les aînés, le public et les enfants dans cette opération" - Abel Moitié

La ville espère récolter ainsi au moins 4 000 bleuets. Pour réaliser soi-même un bleuet, 2 solutions : participer à l'atelier grand public qui aura lieu le 17 octobre à la salle Eiffel, ou bien suivre ce tutoriel mis au point par Marie Wolf : 

On peut également trouver la liste des quelque 2 000 Orléanais morts pendant la première guerre mondiale sur le site Internet des archives d'Orléans. Dans tous les cas, il faut avoir confectionné son bleuet avant le 25 octobre, date limite pour déposer son bleuet à l'Hôtel Groslot ou en mairie de proximité.