Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Un bonus pour les crèches qui accueillent au moins 7% d'enfants handicapés" : Sophie Cluzel secrétaire d'Etat

jeudi 30 août 2018 à 10:56 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, a expliqué comment cette rentrée a été préparée et ce qui allait changer pour les enseignants et pour les parents. Elle était l'invitée de France Bleu Paris ce mercredi matin à 8h15.

Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat aux personnes handicapées
Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat aux personnes handicapées © Radio France - Martine Bréson

Paris Ile-de-France

Simplifier la vie des parents d'enfants handicapés : c'est l'objectif que s'est fixée la secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel. Elle était en direct sur France Bleu Paris ce mercredi matin à 8h15. Regardez son interview

Elle a expliqué que cette rentrée scolaire avait été mieux préparée que celle de l'année dernière car la réflexion avait été menée très en amont ce qui avait facilité les choses aux académies et aux enseignants.

La secrétaire d'Etat veut rendre plus simple la vie des personnes handicapées et des parents d'enfants handicapés. Les parents pourraient ne plus avoir à prouver tous les ans que leur enfant est handicapé quand ce handicap est stabilisé. 

Un bonus sera donné aux crèches qui accueillent au moins 7% d'enfants handicapés. 

Elle veut aussi entourer, informer et former les enseignants.

Elle travaille également avec le MEDEF pour que les entreprises  facilitent la vie des salariés qui ont des enfants handicapés, qui sont donc des aidants. Elle a rappelé par exemple que les "dons de RTT" entre collègues pouvaient aider ces parents.