Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un bus de ramassage scolaire laisse un enfant sur le bord de la route

-
Par , , France Bleu Gard Lozère

Esteban, 12 ans, élève au collège Gérard Philippe à Bagnols-sur-Cèze a vu le bus de ramassage scolaire passer trois fois devant lui cette semaine. Il a dû se contenter d’un petit signe du chauffeur lui indiquant que le car était complet.

Bus de ramassage scolaire (illustration)
Bus de ramassage scolaire (illustration) © Maxppp

Imaginez-vous votre enfant seul au bord d'une route , attendant le ramassage scolaire, qui ne vient jamais ? C'est ce qu'a vécu Emmanuelle Roussié, la maman d'Esteban qui vit à Bagnols-sur-Cèze. Une vingtaine de parents ont vécu la même angoisse en début de semaine.

Depuis lundi, les deux bus scolaires de la ligne Connaux- Gaujac- Bagnols se remplissent si vite que les élèves en fin de parcours n'ont plus de place pour monter, même si ils ont leur titre de transport.

Trois jours sans monter dans un bus

Esteban est donc resté sur le bord de la route, lundi, mardi et mercredi. Il a demandé à son beau-père de le conduire à l’école. Ce problème est récurrent à chaque début d'année scolaire, car les parents inscrivent souvent les enfants pour le transport au dernier moment avant la rentrée.Le conseil général n'a donc pas de liste définitive au moment d'organiser les transports. Voilà pourquoi il faut du temps pour s'ajuster.

Une trentaine d'enfants sont concernés dans des communes comme Gaujac.

L’histoire se termine bien puisque un bus supplémentaire a été affrété sur la ligne . Désormais, Esteban a une place dans le car pour se rendre au collège tous les matins.  

enfant oublié/ SON

enfant oublié/ ENRO

Choix de la station

À venir dansDanssecondess