Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un bus scolaire en feu sur la rocade du Mans : pas de blessé

mercredi 22 novembre 2017 à 11:13 Par Christelle Caillot et Camille André, France Bleu Maine et France Bleu

Le véhicule a pris feu ce matin peu après 9h sur la rocade au niveau de la commune de Saint-Pavace. Il n'y avait pas d'enfant et le chauffeur est indemne. Une défaillance du moteur pourrait être en cause.

Le bus scolaire qi a pris feu sur la rocade du Mans
Le bus scolaire qi a pris feu sur la rocade du Mans © Radio France - Camille André

Le Mans, France

Un bus scolaire de la société Stao a pris feu mercredi 22 novembre alors qu'il roulait à vide. Il avait déjà déposé les enfants dans un établissement aux abords du Mans, et s'apprêtait à rentrer au dépôt . L'incendie s'est produit sur le boulevard du Maréchal de Lattre de Tassigny, entre l'avenue Rhin et-Danube et le rond-point de Coulaines sur la commune de Saint-Pavace. Le chauffeur a vu que le car prenait feu et a pu s'arrêter sur la bande d'urgence de la rocade afin de s'extraire du véhicule. Il n'est pas blessé mais il est néanmoins choqué. La Stao a mis en place une cellule psychologique pour l'accompagner.

Le bus scolaire qui a pris feu sur la rocade du Mans en train d'être remorqué. - Radio France
Le bus scolaire qui a pris feu sur la rocade du Mans en train d'être remorqué. © Radio France - Camille André

Cet incident a provoqué une belle pagaille sur la rocade. Elle a du être coupée pendant plusieurs minutes pour permettre l'intervention des pompiers et des gendarmes. La circulation a repris vers 10h20. Par ailleurs au moins deux autres véhicules ont été accidentés.

En 500 mètres, le car a pris feu de A à Z

"C'est une portion de la rocade où l'on roule à 90 km/heures, raconte Ouissem, les gens ont commencé à décélérer quand le car a pris feu, j'ai freiné aussi, j'ai mis mes warning mais un autre véhicule m'est rentré dedans". Le jeune homme qui travaille dans l'un des magasins de la zone Nord, situé à quelques centaines de mètres, évoque "un accident choquant" avec le "bruit des pneus qui pètent" sous la chaleur.

Une défaillance du moteur pourrait être à l'origine du feu

L'expertise de la carcasse a commencé quelques heures seulement après l'incident. Le constructeur du car, Ivéco, a rapidement dépêché des techniciens. Le bus était en effet encore sous garantie. La Stao l'avait acheté en 2016. "Notre première piste est celle d'une défaillance moteur, explique Jean-Louis Lehuger, le directeur de la Transdev Stao qui détaille: les flammes étaient vraiment à l'arrière du véhicule et on pense à un problème de bielle qui aurait surchauffé". Ce type de défaillance n'est pas spécialement connu sur ces modèles de cars. "C'est très très rare, assure Jean-Louis Lehuger, ça fait dix ans que je suis en Sarthe et ça n'était encore jamais arrivé".