Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un camp de migrants s'est installé à Bordeaux Lac

-
Par , France Bleu Gironde

Environ 50 migrants occupent un espace vert à côté de la plage de Bordeaux Lac depuis plusieurs mois, dont des famille avec des enfants en bas âge.

Un camp de migrants s'est formé à côté de la plage de Bordeaux Lac.
Un camp de migrants s'est formé à côté de la plage de Bordeaux Lac. © Radio France - Louise Buyens

Bordeaux, France

Après les nombreuses évacuations de squats cet été à Bordeaux et dans l'agglomération, un camp de migrants s'est formé à Bordeaux Lac, au bord du boulevard Jacques Chaban Delmas, juste à côté de la plage du Lac

Une cinquantaine de personnes, dont 14 enfants en bas âge selon des associations bordelaises d'aide aux migrants, vivent dans des tentes sur ce camp de fortune qui ne comporte ni sanitaire, ni électricité.  Les occupants viennent essentiellement de Syrie mais aussi d'Albanie ou encore de Serbie. 

Certains font partie de ceux qui ont été évacués depuis le mois de mai des squats de Talence, Saint-Médard-en-Jalles et Saint-Michel à Bordeaux. D'autres sont sur le camp depuis plus longtemps mais tous attendent une solution de relogement.

Hamoud, sa femme et sa fille de 10 mois sont syriens. Ils ont fui la guerre dans leur pays et vivent sur le camp depuis six mois en attendant que leur demande d'asile soit acceptée. 

On a aucun moyen, aucune ressource, donc pour manger c'est très compliqué. J'ai peur de l'hiver qui arrive. J'ai peur de rester ici avec ma petite fille" - Hamoud, migrant syrien. 

Hamoud, sa femme et sa fille âgée de 10 mois, vivent sur le camp depuis 6 mois. - Radio France
Hamoud, sa femme et sa fille âgée de 10 mois, vivent sur le camp depuis 6 mois. © Radio France - Louise Buyens
Il y a 14 enfants en bas âge sur le camp d'après les associations d'aide aux migrants. - Radio France
Il y a 14 enfants en bas âge sur le camp d'après les associations d'aide aux migrants. © Radio France - Louise Buyens

La mairie de Bordeaux, au courant de la situation, a prévu d'installer un bloc sanitaire avec des douches et des toilettes mais il n'y a, pour l'instant, pas de solution de relogement envisagée

Jean-François Puech, le président de l'association Ovale Citoyen, qui vient en aide aux migrants, s'inquiète d'une situation qui pourrait durer : "Il va y avoir de problèmes de scolarisation, le problème du froid, le problème de la nourriture chaude puisqu'ils mangent tous froid ici. On est dans une situation sanitaire compliquée". 

De son côté, la préfecture assure qu'aucune procédure d'expulsion n'est en cours pour le moment.

Reportage auprès des migrants du camp de Bordeaux Lac.

Choix de la station

France Bleu