Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un centre de loisirs pour enfants avec et sans handicap menacé de fermeture à Montpellier

mercredi 13 février 2019 à 17:39 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

L'association "Les enfants d'Hélène" créé il y a dix ans connaît des difficultés financières. Elle doit trouver rapidement 15 000 euros sous peine de mettre la clef sous la porte. Une trentaine d'enfants dont un tiers porteurs de handicap ne seraient plus accueillis.

Une enfant trisomique  devant un ordinateur
Une enfant trisomique devant un ordinateur © Maxppp -

Montpellier, France

Il faut sauver "Les enfants d'Hélène"!  C'est le nom d'une association qui accueille depuis 10 ans, dans un centre de loisirs à Montpellier, des enfants âgés de 3 à 17 ans avec et sans handicap. C'est unique dans l'Hérault et rare en France. Les enfants sont accueillis le mercredi et pendant les vacances scolaires dans les locaux de l'école François Mitterrand, quartier Malbosc. Ils partagent les mêmes activités. 

"Dans un centre de loisir classique, mon fils n'aurait jamais pu partir cinq jours en mini-camp."

Naiké Hamidi a trois enfants âgés de 3, 6 et 9 ans. L'aîné est autiste. Lors des vacances, toute la fratrie est accueillie dans la même structure, ce qui est très confortable pour cette maman. "Cela apporte une ouverture d'esprit aux deux plus jeunes et permet au plus grand de pratiquer des activités qu'il n'aurait pas pu pratiquer dans un centre de loisirs classique" explique t-elle. 

L'association accueille aussi des trisomiques, des handicapés moteur, des hyperactifs : jusqu’à 38 enfants, dont un tiers avec handicap. Une mixité qui permet d'apprendre la tolérance, d'accepter la différence. 

Fabienne Desmons présidente de l'association "les Enfants d'Hélène"

Appel aux dons

Les tarifs sont bas, entre 2,50 et 5 euros par jour pour huit familles sur 10. L'association, qui bénéficie de l'aide de la CAF et de la ville de Montpellier, doit aussi trouver des subventions privées. Problème : actuellement il y a un trou dans le budget. "L'un de nos partenaires qui nous soutenait depuis quatre ans a fait un arbitrage dans ses dotations et ne nous versera pas la subvention de 15.000 euros espérée", déplore Fabienne Desmons, la présidente de l'association.

Un appel aux dons est lancé via une cagnotte sur helloasso.

Le reportage de Sébastien Garnier