Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un centre pour éradiquer les poux dans la Drôme ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Un centre de traitement anti-poux a ouvert ce mardi à Bourg-lès-Valence (Drôme). C'est le 27ème salon d'une franchise lancée il y a quatre ans en France : Kid's Poux.

Le centre de traitement anti-poux Kids Poux à Bourg-lès-Valence (Drôme)
Le centre de traitement anti-poux Kids Poux à Bourg-lès-Valence (Drôme) © Radio France - Nathalie Rodrigues

Bourg-lès-Valence, France

A peine ouvert ce mardi, déjà le centre a sa première cliente. Lilou, 15 ans, ses longs cheveux noirs et quelques parasites encombrants : "ça me grattait, et on a refait des traitements à la maison, mais ça ne marche plus ; ça marchait quand j'étais petite, mais là, ça ne marche plus."

Lilou, qui habite Montélimar, a déjà fréquenté des centres anti-poux à Montpellier et Nîmes. Sa maman, Stéphanie, ne veut plus gérer ça à la maison : "on se prend la tête. Je suis prête à faire des kilomètres si on me débarrasse des poux."

Le traitement coûte entre 30 et 90 euros selon la longueur des cheveux, mais le tarif ne freine pas Stéphanie : "sur le coup, on se dit "oui ça fait un peu cher" mais si on calcule tous les produits qu'on passe, les peignes, les brosses achetés, le temps qu'on y passe....au final, c'est rentable". Cette maman envisage même de prendre un abonnement.

Le selfie, vecteur de poux

Kid's Poux est apparu en France il y a 4 ans. Le centre de Bourg-lès-Valence est le 27ème. C'est un franchisé. L'ambition, c'est d'ouvrir en moyenne un centre par département. Il y a de quoi les faire tourner toute l'année assure Sylvie Heyman, la gérante à Bourg-lès-Valence : "il n'y a plus de saisonnalité pour le pou. Et le pou a muté, il est compliqué de s'en débarrasser avec les traitements vendus en grande surface ou en pharmacie." 

Le pou ne touche plus seulement les jeunes enfants. Le selfie favorise la transmission d'une tête à l'autre quand on se colle à son ami pour faire la photo. "Les ados sont de plus en plus touchés. La tranche d'âge évolue. Et même les papis et mamies, ce qui n'existait pas avant. Les petits arrivent, "Mamie on fait un selfie", il y a contact et voilà" souligne Sylvie Heyman.

Un traitement en deux séances

Le traitement chez Kid's Poux commence par 3 étapes : on passe les cheveux dans un aspirateur pour enlever les poux. Puis on passe une lotion à base de plusieurs huiles essentielles et un peigne très fin dans les cheveux pour éliminer les lentes. Enfin, on contrôle mèche à mèche sous une lampe à lumière intense pour bien vérifier qu'aucune lente n'a été oubliée. La première séance peut durer jusqu'à 1h30.

La dernière étape du traitement : contrôle mèche à mèche sous une lampe pour ne pas oublier une lente - Radio France
La dernière étape du traitement : contrôle mèche à mèche sous une lampe pour ne pas oublier une lente © Radio France - Nathalie Rodrigues

La deuxième séance est une visite de contrôle, 5 à 7 jours après le traitement initial.

Kids poux ne concurrence pas les salons de coiffure. Eux ne traitent pas les parasites et refusent même des clients pour ne pas contaminer leur matériel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu