Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un chantier unique en France pour restaurer l'abbatiale de Beaulieu-Les-Loches

jeudi 26 octobre 2017 à 6:01 Par Denis Guey, France Bleu Touraine

La flèche du clocher de l'église abbatiale a été entièrement démontée puis reconstruite à neuf, un travail colossal de plus d'une année

L'impressionnant échafaudage de 64 mètres autour du clocher de l'abbatiale de Beaulieu-Les-Loches
L'impressionnant échafaudage de 64 mètres autour du clocher de l'abbatiale de Beaulieu-Les-Loches © Radio France - Denis Guey

Indre-et-Loire, France

C'est ce jeudi 26 octobre à 10h30 que la flèche et la croix du clocher de l'abbatiale de Beaulieu-Les-Loches vont être bénies par le prêtre de la paroisse de Loches. L'évènement n'est pas banal. Les travaux représentent l'un des plus importants chantiers en taille de pierre de France. La reconstruction de la flèche et la pose de la croix viennent d'être effectuées à 64 mètres de haut par des tailleurs de pierre qui travaillent sur le site depuis septembre 2016. Sept tailleurs de pierre, dont une femme, qui ont d'abord démonté une par une les 5000 pierres de la flèche, puis qui ont installé des pierres neuves tout en haut du clocher.

"Nous sommes en train de finir les bas de flèche et les têtes de clochetons. Heureusement que nous bénéficions de moyens de levage importants, avec un ascenseur qui peut porter plusieurs tonnes et un monte charge électrique. Car nous manipulons quotidiennement à la main des pierres de 50 kgs en moyenne" Grégory Chaineau, tailleur de pierre et chef d'équipe

L' ascenseur nous emmène vers le sommet du clocher de l'abbatiale au travers d'un vertigineux échafaudage. Pendant cette ascension de 64 mètres, Sophie Métadier, le maire de Beaulieu-les-Loches, nous parle de la pose de la dernière pierre du clocher: "les tailleurs ont posé la pierre sommitale, c'est-à-dire celle qui se trouve au plus haut niveau de la flèche. Ils ont poli et reposé 80 pierres du 12ème siècle et 4919 pierres du 21ème. C'est beaucoup d'émotion, se dire que la flèche est enfin reconstruite, un travail exceptionnel"

"Pour le scellement, dans la pierre de taille c'est toujours un mélange de sable et de chaux, surtout pas de ciment ni de plâtre. Nous utilisons les techniques et les mortiers d'il y a 1000 ans, à l'époque de la création de l'abbatiale." Grégory Chaineau, tailleur de pierre

Vu de la place de la mairie, le chantier est spectaculaire. Un échafaudage de 64 mètres grimpe jusqu'au sommet du clocher. Il cache la beauté reconstituée de la flèche. On pourra bientôt la voir dans toute sa splendeur mais en attendant c'est le travail de restauration de l'ensemble du clocher qui va débuter. Le chantier dans son ensemble coûte 2 millions et demi d'euros financés par l'Etat, le conseil départemental et la commune de Beaulieu-les-Loches. Celle-ci a encore besoin de 100 000 euros pour terminer les travaux, elle lance un appel aux donateurs.