Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un char de la Paix s'installe à Falaise pour le 75e anniversaire de la Libération

À un mois des commémorations du 75e anniversaire de la Libération, tout s'accélère. Un char a pris place devant le Mémorial des Civils de Falaise. L'artiste Jef Aérosol a transformé l'arme de guerre en une oeuvre sur la souffrance des populations et la paix.

L'artiste Jef Aérosol devant le char à Falaise
L'artiste Jef Aérosol devant le char à Falaise © Radio France - Marcellin Robine

Falaise, France

L'oeuvre n'est pas tout à fait terminée mais le char est bien là, devant le Mémorial des Civils de Falaise, place Guillaume-le-Conquérant. Un tank transformé par l'artiste Jef Aérosol et ses pochoirs. "C'est la première fois que je travaille sur un tel engin, c'est très particulier. Un objet comme celui-ci doit choquer les gamins plutôt que les amuser. Il faut leur rappeler que ces chars étaient les cercueils de ceux qui les pilotaient et ont servi à tuer des tas de gens."

Le mot "Paix" est écrit en plusieurs langues et couleurs sur le char - Radio France
Le mot "Paix" est écrit en plusieurs langues et couleurs sur le char © Radio France - Marcellin Robine

Sur le char rouillé, l'artiste a écrit le mot "Paix" en plusieurs langues et couleurs. Puis il a recouvert ces lettres avec des portraits de civils et quelques militaires pour représenter la souffrance des populations durant les conflits. "Les gens vont se demander pourquoi ils ont mis des visages sur un tank et ils auront la réponse en visitant le Mémorial de Falaise, prévoit Stéphane Grimaldi, directeur du musée et du Mémorial de Caen, ils comprendront, j'espère, que la guerre n'est pas un jeu, qu'un char est une arme de destruction."

L'oeuvre sera officiellement présentée lors des commémorations du 8-Mai. Elle va voyager à Arromanches, Caen et jusqu'à Bastogne en Belgique à l'automne avant de revenir à Falaise au printemps 2020. "Le char sera voisin de la statue de Guillaume le Conquérant, précise Pascal Pourny, vice président de la communauté de communes du pays de Falaise en charge de la promotion du territoire, cela représentera les deux moments clés de l'histoire de la ville."

Le char va voyager, il reviendra en 2020 à Falaise - Radio France
Le char va voyager, il reviendra en 2020 à Falaise © Radio France - Marcellin Robine