Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un chauffeur refuse qu'un handicapé monte dans le bus avec son fauteuil roulant

lundi 28 janvier 2019 à 6:14 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault et France Bleu

Un handicapé du Thor (Vaucluse) n'a pas pu monter dans un bus au Grau Du Roi (Gard) car le chauffeur a estimé qu'il n'avait pas le temps. Amaury Martin souhaite rencontrer le président de la République. La Région Occitanie présente ses excuses, car le bus Lio n'était pas habilité.

Amaury Martin n'avait pas pu prendre le bus avec son fauteuil roulant
Amaury Martin n'avait pas pu prendre le bus avec son fauteuil roulant © Radio France - Philippe Paupert

Le Thor, France

Un handicapé du Thor demande à être reçu par le président de la République, car il n'a pas pu prendre le bus. A 28 ans, Amaury Martin se déplace en fauteuil roulant mais dimanche 20 janvier, le chauffeur a refusé de le laisser monter dans le bus au Grau-Du-Roi. Amaury Martin mobilise les élus et lance un appel au président de la République pour que les droits des handicapés soient respectés au quotidien. La Région Occitanie présente des excuses, car le bus n'était pas habilité à transporter des personnes handicapées.

Le chauffeur du bus explique qu'il n'a pas le temps pour laisser monter un handicapé

Amaury Martin avait prévu de rentrer en bus Lio avec son fauteuil roulant mais à l'arrêt du Grau du Roi, le chauffeur s'y oppose : "il a refusé de me monter dans le bus. Il a dit que le bus n'était pas accessible pour les personnes handicapées. C'est faux car il y avait le logo "Accessibilité handicapé" sur une des portes du bus. Le bus pouvait s'abaisser avec des vérins hydrauliques. Le chauffeur n'a pas voulu le faire car il était en retard de quinze minutes". La mairie du Grau Du Roi a financé un retour en taxi. Amaury Martin a déposé plainte, alerté les députés car ce "n'est pas la première fois que ça arrive. Là, c'est stop. Ca me donne la force de casser les portes pour rencontrer prochainement le président de la République". Amary Martin a contacté les députés du Vaucluse et du Gard. La secrétaire d'Etat en charge des personnes handicapées a été alertée. 

Les excuses de la région car le bus n'était pas habilité

La région Occitanie qui supervise les bus Lio présente "ses excuses à la famille". Jean Luc Gibelin, l'élu en charge de la mobilité explique qu'il s'agit "d'une erreur. L'autocollant n'aurait pas du être installé sur ce bus car l'autocar n'était pas habilité pour transporter des personnes à mobilité réduite".

"Ne pas virer le chauffeur", mais qu'il change d'attitude avec les personnes handicapées

En 28 ans, la maman d'Amaury a vu évoluer les équipements pour handicapés dans les gares ou les bâtiments publics. Nadine Martin regrette que le handicapé soit vu comme "une bête curieuse qui n'a rien à faire dans ce monde. Une personne handicapée à le droit de vivre, de bouger". Amaury Martin désire porter la parole des handicapés qui n'ont pas accès au bus. Il veut que le chauffeur du bus prenne conscience de son erreur. Amaury Martin souhaite que le chauffeur soit sanctionné "mais pas viré". Le jeune homme du Thor attend du chauffeur de bus "des excuses" et surtout, il lui demande désormais "qu'il prenne le temps d'accueillir à bord du bus les personnes à mobilité réduite".

Amaury Martin "le chauffeur a refusé que je monte dans le bus avec mon fauteuil roulant"